Cela arrive malheureusement de plus en plus souvent, mais qu’elle n’est pas notre surprise lorsque nous découvrons un débit suspect sur notre relevé de compte. La première raison pouvant expliquer un virement ou achat inconnu réalisé avec votre carte est la fraude bancaire.

Car même si votre CB est toujours bien en sécurité dans votre portefeuille, les hackers sont aujourd’hui capables de pirater votre compte à distance. C’est d’ailleurs pourquoi il est absolument nécessaire de consulter régulièrement vos relevés, afin de repérer le plus rapidement possible un éventuel piratage de votre carte bancaire.

Dans cet article, nous vous expliquons comment réagir en cas de fraude, vos recours auprès de votre banque et de la justice, et les meilleurs moyens de vous prémunir contre le piratage de votre compte. Pensez aussi à prendre une deuxième carte bancaire sur un compte gratuit.

Quand parle-t-on de fraude à la carte bancaire ?

Pour savoir si vous avez été victime d’une fraude, vous devez vérifier que votre situation s’applique aux cas suivants :

  • On a utilisé les données de votre carte bleue pour tirer de l’argent liquide ou réaliser un achat (le plus souvent sur Internet) ;
  • Vous n’êtes pas à l’origine de cette opération ;
  • Vous avez toujours votre carte sur vous, ou elle a été volée/perdue.

Une fraude à la carte bancaire consiste donc à détourner vos coordonnées bancaires pour réaliser un achat sur Internet. Dans ce cas, le détenteur de la carte n’est pas jugé responsable de l’opération en question (en vertu de l’article L133-19 du Code monétaire et financier), puisque l’utilisation qui en a été faites était non autorisée.

La carte bleue étant la méthode de paiement la plus utilisée en France (mais aussi dans le monde), du fait de la multiplication des achats en ligne, les fraudes à la CB ont récemment augmenté (même si on observe un léger recul entre 2015 et 2016). Le montant total de ce type de piratage s’élèverait tout de même à plus de 518 millions d’euros (en France uniquement). Voici ce qu’il est conseillé de faire si vous en êtes vous aussi la victime.

Commencez par alerter votre banque

La première chose à faire si vous observez un débit inconnu sur votre relevé bancaire est de contacter votre banquier, pour débloquer une opération future (en particulier si l’opération frauduleuse vous a mis à découvert). Vous devrez ensuite lui faire parvenir une lettre de contestation (recommandée et avec accusée de réception), pour les notifier de la fraude et engager les procédures de remboursement des sommes débitées sur votre compte.

Même s’il est conseillé de vous y prendre le plus rapidement possible, vous avez légalement un délai de 13 mois (à partir de la date du débit frauduleux réalisé sur votre compte) pour contester l’opération. Si les paiements ont été réalisés hors de l’Union Européenne, vous aurez un peu moins de temps devant vous, puisque la législation en vigueur prévoit un délai de 70 à 120 jours.

Quand serais-je remboursé ?

Selon le Code monétaire et financier français, votre établissement bancaire est tenu de vous rembourser immédiatement après avoir reçu votre lettre de contestation. Cependant, elle a le droit de refuser de le faire si vous avez commis une faute ou négligence grave (notamment si elle peut prouver que vous avez bien réalisé le paiement et qu’il s’agit d’une fraude à l’assurance de votre part). Dans ce cas, ce sera à l’émetteur de la carte (donc votre banque) d’en apporter la preuve formelle.

Portez plainte

Après avoir prévenu votre banque, celle-ci exigera que vous posiez plainte auprès du commissariat le plus proche avant de vous rembourser. Cette démarche n’est pas obligatoire (puisque la loi n’impose pas de déposer plainte en cas de fraude à la carte bancaire), mais c’est néanmoins une condition assez courante dans de nombreux établissements bancaires français.

Rassurez-vous, déposez plainte à la gendarmerie ou au commissariat est très peu contraignant et relativement rapide. Vous avez d’ailleurs la possibilité de commencer les démarches en remplissant une première déclaration sur le site de gouvernement (www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr/). Il ne vous restera alors plus qu’à la signer dans votre service de police local.

Faites-le nécessaire pour éviter une nouvelle fraude

Et puisqu’il vaut toujours mieux guérir que prévenir, sachez qu’il est possible, et relativement simple, d’éviter les fraudes à la carte bleue. Pour éviter les mauvaises surprises sur votre relevé bancaire, il vous suffit en effet de respecter quelques règles élémentaires comme :

  • Sécuriser votre appareil (notamment avec un bon antivirus, un pare-feu ou un logiciel anti-espion (keylogger notamment). Vous pouvez même protéger votre tablette ou votre portable (si vous utilisez ces appareils mobile pour payer en ligne. Pensez également à modifier régulièrement vos mots de passe.
  • Faites également attention aux liens et téléchargements réalisés sur votre appareil.
  • Privilégiez toujours les sites d’e-commerce sécurisés (dont le nom de domaine sera https et non http) et disposant de système d’authentification renforcé (en vous demandant par exemple d’entrer le code de sécurité envoyé sur votre portable pour finaliser un paiement).
  • Demandez à votre banque si elle propose un service d’e-carte bleue. Ce dispositif de sécurité permet en effet de générer un nouveau numéro de carte à chaque paiement afin qu’un pirate ne puisse pas retracer celui de votre vraie CB.
  • Pour finir, ne communiquez jamais vos données bancaires à des inconnus ou par courriel. Faites également attention aux emails qui vous demanderont de les mettre à jour, puisqu’il s’agit le plus souvent de techniques frauduleuses.
Que faire quand on s’est fait pirater sa carte bancaire ou son compte ?
5 (100%) 2 votes

Vous aimeriez également


Mathieu BLEUET
Mathieu BLEUET

Si vous constatez sur votre relevé bancaire, un paiement incompris, nous vous conseillons de prendre contact directement avec l'entreprise. Problème-paiement.fr est un site indépendant de tout organisme préleveur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.