FCC : Fichier Central des Chèques

Le FCC est le Fichier Central des Chèques impayés.

Il s’agit d’un fichier tenu par la banque de France, qui recense l’ensemble des incidents liés à des chèques impayés ou à des paiements par carte non approvisionnés.

Le FCC se différencie du FICP : voici ce qu’il faut savoir au sujet de ce fichier national spécifique.

Que signifie être fiché au Fichier Central des Chèques ?

Confondu à tort avec le Fichier des incidents de remboursement de Crédit aux Particuliers, ou FICP, le FCC implique une interdiction de posséder des cartes de crédit ou un chéquier.

C’est ce que l’on appelle « l’interdit bancaire », au sens le plus légal du terme.

Les organismes financiers consultent systématiquement le Fichier Central des Chèques pour éviter de remettre de nouveaux moyens de paiement (cartes bancaires et chéquiers) aux personnes qui y figurent.

C’est un moyen simple, rapide et sûr d’éviter tout problème avec les clients.

Quand figure-t-on au Fichier Central des Chèques ?

Une personne fichée au FCC a émis des chèques sans provision. Et qui sont donc restés impayés.

Mais c’est aussi le cas des personnes qui règlent des achats avec une carte crédit dont le solde est insuffisant.

Ce comportement implique alors un dépassement d’autorisation de découvert.

En somme, on se retrouve fiché au Fichier Central des Chèques lorsqu’on émet des paiements (par carte ou par chèque) sans provision.

Ici, l’objectif de la Banque Centrale est de tenir informés les organismes financiers, et éviter que les personnes fichées puissent encore utiliser des moyens de paiement diversifiés.

Quelle est la différence entre le FCC et le FICP ?

Figurer au FCC ou au FICP n’est clairement pas la même chose.

Une personne qui rencontre des difficultés pour rembourser ses crédits non professionnels figure au FICP. Tout comme les personnes surendettées, lorsqu’elles émettent une demande de dossier de surendettement.

Une personne qui fait l’objet d’un fichage au FCC rencontre quant à elle des difficultés de paiement en lien avec l’utilisation de chéquiers ou de cartes bancaires.

De ce fait, les conséquences d’un fichage dans l’un de ces deux fichiers ne sont pas les mêmes :

Une personne fichée FICP n’a plus le droit de contracter de nouveaux crédits auprès d’un organisme financier.

Une personne fichée FCC ne peut plus utiliser de carte bancaire ou de chéquier pour régler ses achats.

De ce fait, une personne fichée FICP peut détenir des moyens de paiement diversifiés. Tandis qu’une personne fichée FCC peut toujours demander un crédit auprès d’un organisme financier.

Néanmoins, certaines banques préfèrent éviter tout risque et n’accordent pas de prêt ou de moyens de paiement aux personnes dans ces deux cas de figure.

Comment faire pour être défiché au FCC ?

Cette situation peut être temporaire et rapidement réglée.

Mais comment doit-on procéder pour sortir du Fichier Central des Chèques ?

Pour en sortir, il faut impérativement régler l’ensemble des chèques qui ont subi un refus pour cause de provisions insuffisantes.

Il faut donc payer les créanciers et couvrir les frais occasionnés par le non-paiement des chèques pour sortir du FCC.

Ensuite, un délai de 2 mois est généralement à prévoir avant la prise en compte des paiements.

Durant ce délai de deux mois, il n’est pas possible d’obtenir de nouveaux moyens de paiement. Il convient d’attendre.

Par ailleurs, il faut savoir qu’être inscrit au Fichier Central des Chèques n’empêche pas d’obtenir un crédit de la part d’une banque ou d’un organisme de crédit.

En effet, certains acceptent les demandes des fichés FCC. Dans la mesure où les incidents liés au fichage sont de moindres importances.

Dans ces mêmes conditions, il est aussi possible d’envisager un rachat de crédit.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici