Les solutions de crédit pour interdit bancaires

Certaines erreurs ne pardonnent pas et, parmi elles, celles qui mènent à l’interdit bancaire sont les plus conséquentes. Vous avez fait cette erreur : un découvert non autorisé, un chèque sans provision ou un défaut de remboursement sur une échéance de votre prêt et vous vous retrouvez fiché à la Banque de France.

Les conséquences sont nombreuses, importantes et peuvent se révéler très handicapantes au quotidien. Une des plus graves d’entre elles est bien la difficulté d’obtenir un crédit. Quelle sont les solutions ? Auprès de quels organismes ? A quelles conditions ? On débroussaille pour vous ce sujet sensible !

L’interdit bancaire, c’est quoi ?

Si vous êtes interdit bancaire, cela signifie plusieurs choses. D’abord l’interdiction bancaire est synonyme d’inscription sur le Fichier Central des Chèques de la Banque de France. Ensuite cela signifie que vous avez perdu l’usage de votre chéquier et de tous vos moyens de paiements habituels, En effet votre banque a du vous les retirer. De la même manière, votre établissement bancaire vous a également retiré votre autorisation de découvert. Toutefois votre établissement bancaire peut encore vous accorder une carte de paiement avec autorisation systématique sur votre demande.

Ces interdictions sont valables aussi bien dans votre banque actuelle que dans les autres organismes financiers, y compris les organismes prêteurs. Tous les établissements financiers ont en effet accès aux fichiers de la Banque de France. Ils sont donc en mesure de vérifier si vous êtes fiché en tant qu’interdit bancaire dès que vous leur présentez votre demande de crédit.

Comment faire un crédit classique quand on est interdit bancaire ?

Le fait d’être interdit bancaire envoie donc un signal fort aux organismes de crédit que vous sollicitez concernant vos difficultés financières. Les institutions restent néanmoins libres de vous attribuer un crédit, l’interdit bancaire ne créant pas une impossibilité légale à cela.

Cependant, chaque établissement financier évaluant le risque de chaque nouveau client, l’interdit bancaire fait de vous un potentiel mauvais payeur. Il y a donc fort à parier que vous ne trouviez aucune banque « classique » qui accepte de prendre ce risque. De même pour les banques en ligne qui se montrent elles aussi très prudentes. Vous pouvez cependant tenter de convaincre un conseiller de votre bonne foi et de votre volonté de redresser la situation.

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, vous pouvez faire valoir cette garantie auprès de l’organisme de crédit que vous choisissez. En effet, votre bien peut rassurer l’établissement quant aux solutions qui s’offriraient à lui en cas de défaut de paiement de votre part et, notamment, la saisie de votre bien. Cette solution ne doit s’envisager qu’avec beaucoup de précaution : en effet, vous aussi vous devez évaluer le risque financier de choix, et ce type de prêt est en mesure de mettre en péril votre patrimoine que vous devez absolument préserver !

Organismes de crédit pour interdit bancaire et prêteur sur gage

Il est aussi possible de contracter un micro crédit auprès d’organismes de crédit tels que les Crédits Municipaux. De nombreuses municipalités proposent en effet ce type de prestations financières à leurs administrés en situation délicate.

Le Crédit Municipal de la ville de Paris par exemple peut se prévaloir d’une activité d’organisme de crédit spécialisée pour les personnes en interdit bancaire et l’on retrouve cela dans beaucoup de communes en France.

Ces Crédits Municipaux proposent des prêts personnels d’un montant pouvant aller de 300 jusqu’à 3000 euros, avec des taux d’intérêts généralement compétitifs et des durées variables permettant d’adapter le montant des mensualités à votre reste à vivre mensuel.

D’autres organismes de crédit pour interdit bancaire

Vous pouvez également trouver des solutions de crédits pour personnes interdits bancaires auprès de certains organismes publics comme la CAF par exemple. La Caisse d’Allocation Familiale accorde en effet à ses allocataires en situation d’interdit bancaire des prêts travaux pour leur domicile très intéressants.

L’ADIE est une réponse pertinente pour les personnes en interdit bancaire désireuses de créer leur première entreprise. Dans le même esprit, on trouve plusieurs associations à visée caritative comme la Croix Rouge qui propose des prêts à la consommation à certaines personnes dans des situations d’urgence et ce, pour subvenir à leurs besoins premiers.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici