De plus en plus de personnes sont victimes de la discrimination des banques à cause d’un revenu trop bas ou de la perception d’un revenu minimal car elles sont sans ressources. Et pourtant, ce sont surtout ces types de personnes qui ont besoin d’aide financière.

Justement en ce sens, vous avez maintenant la possibilité de vous faire aider pour le financement de vos projets. Il vous suffit de vous adresser à la CAF de votre région pour espérer un soutien adéquat. La caisse d’allocation familiale propose maintenant des prêts modiques pour les personnes victimes d’une situation financière précaire.

Des montants variant qui se calculent au cas par cas

Il est difficile de donner un montant fixe au crédit CAF. Et pour cause, contrairement aux prestations bancaires, aucun plafond exact n’est donné à ce type de prestation. Le capital libéré se calculera en fonction du prix du projet que vous souhaitez financer.

Néanmoins, la loi oblige la CAF à ne pas investir plus de 80 % du montant total du projet. Vous devez d’ailleurs fournir des pièces justificatives des frais imputés à ce dernier lors de votre rendez-vous avec le travailleur social. Ce peut être un devis, une facture ou tout autre document venant d’un professionnel et attestant le prix fixe du produit. À cela doit s’accompagner le formulaire de demande de crédit CAF et les pièces justificatives de vos charges mensuelles et d’identité.

Si vous êtes chômeur et que vous faites une demande de prêt à votre Caisse d’Allocation Familiale vous pouvez très bien envisager de vous tourner également vers d’autres solutions comme les organismes sociaux par exemple, plus d’infos sur cette page.

1 000 euros : c’est la règle pour un crédit CAF

En général, le crédit CAF ne s’accorde que pour un plafond de 1 000 euros remboursables en 36 mois et avec un taux de 1 %. Mais avant de libérer les fonds, la CAF mène une enquête sur votre réelle situation : que ce soit sur l’état de vos revenus, de vos relevés de compte et sur vos possibilités de remboursement.

En outre, une étude sera menée sur les autres possibilités de financement que vous avez droit pour la réalisation de votre projet. Ce plafond minime est pourtant un avantage pour les revenus modestes.

En effet, c’est de là que le crédit CAF tire sa modicité. Plus un montant de crédit est élevé, plus le taux sera important et bien sûr les risques de surendettement augmenteront. Il est donc de mise de dire que le crédit CAF a été peaufiné exprès pour s’adapter aux possibilités des petits revenus et éviter à ces derniers de se mettre dans des situations plus critiques.

Que pensez vous de cet article ?