L’imprévu vient d’arriver, l’accident voire la catastrophe… Changer la voiture, réparer la chaudière, rembourser une dette ancienne : il vous faut débourser rapidement une somme dont vous ne disposez pas. Un crédit express est votre unique solution. Mais pour que le remède ne soit pas pire que le mal, encore faut-il ne pas s’emballer malgré l’urgence et connaître les erreurs à éviter. On passe au scanner tout ce que vous devez absolument savoir avant de demander un crédit en urgence.

Obtenez un prêt rapide quelle que soit votre situation

Si moins d’un tiers de vos revenus est consacré aux remboursements de vos emprunts en cours, votre situation est idéale pour demander un crédit et, d’autant plus, un crédit en urgence.

Ce critère est le premier dans la longue liste de ceux que va vérifier votre banque, ou l’établissement prêteur auquel vous vous adressez. Dans ce cas, l’obtention d’un prêt en urgence devrait être assez aisée pour vous.

Dans le cas contraire, adressez-vous à un établissement qui vous connait et que vous pouvez rassurer en arguant de votre gestion raisonnable sur le long terme. Vous pourrez également défendre votre dossier en vous basant sur le caractère impératif de votre dépense. Enfin si vous n’êtes pas un gestionnaire très efficace, et que vous avez besoin d’argent en urgence, il existe d’autres solutions que nous vous exposons ci-dessous.

N’hésitez pas à utiliser les simulateurs de crédits rapides disponibles en ligne. Ces outils sont disponibles aussi bien sur les sites des grands noms du monde bancaire que sous forme de comparateur, très fréquents sur le Web. Ces simulateurs vont vous permettre de mieux apprécier les conditions réelles du prêt demandé en urgence : durée de remboursement, taux appliqué, possibilité de remboursement anticipé… Vous devez vous montrer particulièrement vigilant sur chacun de ces critères afin de ne pas faire d’erreur qui pourrait vous coûter cher.

Il est même judicieux, en cas d’urgence financière, de réaliser simultanément plusieurs demandes de crédit. Le moment venu, vous aurez ainsi toute latitude de choisir l’offre de prêt qui correspond le mieux à votre attente.

Comment accélérer votre demande de crédit ?

Parmi les différents facteurs qui peuvent ralentir la mise à disposition des sommes accordées, il y a les délais légaux qui encadrent l’obtention de tout crédit immédiat.

Le délai de rétractation est ainsi de 14 jours à compter de l’acceptation par l’organisme prêteur. Attention, ce délai ne court pas à partir de la réponse de principe que vous pouvez recevoir très rapidement après votre demande. Ce délai devant profiter à l’emprunteur, il reste à votre main et vous pouvez demander sa réduction à 8 jours.

Les organismes financiers proposent généralement d’écourter ce délai et, si celui pour lequel vous avez opté ne le fait pas, manifestez-vous auprès de ses services pour obtenir cette réduction de votre délai de rétractation.

Si vous avez souscrit un crédit affecté (aussi appelé crédit lié ou causé), comme un crédit auto par exemple, ce délai peut même être réduit à 3 jours. Cela requiert cependant des formalités bien précises et ne peut être applicable dans tous les cas.

Si une autre étape de l’obtention de crédit peut se révéler longue voire fastidieuse, c’est bien l’envoi des pièces justificatives. Requises expressément par le prêteur, ces pièces sont essentielles au traitement de votre dossier et vous avez tout intérêt à les faire parvenir le plus rapidement possible à l’établissement financier que vous sollicitez.

Pièce d’identité recto-verso, justificatifs de salaire ou de revenus et RIB sont les 3 indispensables à avoir toujours sous la main. Scannez-les pour en obtenir des images de bonne qualité et, si le prêteur ne le fait pas lui-même, proposez-lui de lui faire parvenir l’ensemble de ces pièces par mail pour accélérer le traitement de votre dossier.

Crédit urgent : la réserve d’argent des cartes magasins

Aujourd’hui la plupart des grands magasins proposent des cartes de paiement associées à tout un panel de services. Que ce soit dans les enseignes de bricolage, d’ameublement, de services automobiles et même dans la grande distribution, ces cartes sont très faciles à obtenir.

Il suffit généralement d’une pièce d’identité et d’une simple déclaration s’agissant de son niveau de revenu pour s’en voir délivrer une. Bien sûr, une vérification est effectuée auprès du fichier des incidents de la Banque de France.

Reste qu’il est très simple d’obtenir ce type de cartes et, par conséquent, d’accéder à leur réserve d’argent. Celles-ci peuvent s’avérer très utile en cas d’un besoin de crédit immédiat.

Attention cependant à bien maîtriser le montant des mensualités de remboursement qui doit s’intégrer dans votre budget sans le déséquilibrer. De plus, les taux d’intérêts liés aux utilisations de ces réserves sont généralement très importants. En schématisant, mais en restant dans les rapports capital/intérêts de ce type de produit, pour une utilisation qui entraîne la mise en place d’une mensualité de 15 €, vous remboursez chaque mois seulement 8 € de capital et payez 7 € d’intérêts. Une carte à ne dégainer qu’en cas d’extrême urgence donc !

Besoin d’un crédit urgent ? Comment faire et bien faire !
5 (100%) 4 votes

Vous aimeriez également

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.