Vous ne le savez sans doute pas mais pour obtenir un prêt, il n’est pas nécessaire de passer par une banque… En effet, la loi prévoit et encadre également le prêt entre particuliers, solution qui se développe de plus en plus dans l’environnement familial et amical. Répondant aux transformations du monde bancaire aussi bien qu’à celles de nos usages financiers, le crédit entre particuliers s’impose comme une alternative attractive autant pour les emprunteurs que pour les prêteurs. On passe au scanner ce prêt personnel entre deux personnes physiques qui peut s’avérer la bonne solution à bien des problématiques.

Le prêt entre particulier, c’est quoi ?

Quand la banque nous a déjà éconduits, quand les portes auxquelles on frappe pour obtenir un crédit restent obstinément closes, il est bien normal de nous tourner vers nos proches. Aussi appelé PAP/P2P, le crédit entre particuliers peut se révéler bien plus simple et rapide que le prêt bancaire mais il doit cependant être réalisé avec sérieux. Et ce, dans l’intérêt du prêteur aussi bien que de l’emprunteur.

Le prêt personnel entre particuliers est comme son nom l’indique, le prêt d’une certaine somme d’argent conclu entre deux personnes physiques majeures et ce, sans l’intervention d’un quelconque organisme bancaire.

Concrètement, le crédit entre particuliers peut se matérialiser de deux façons :

  • Grâce au contrat de prêt, document téléchargeable, entre autres, sur le site des impôts.
  • Par la reconnaissance de dette. Cette dernière doit être écrite, datée et signée par l’emprunteur qui la remet à son créancier, tandis que lui-même conserve une copie du document. Un troisième exemplaire peut également être requis en cas d’enregistrement chez un avocat ou un notaire.

La reconnaissance de dette devra spécifier le montant exact du prêt, la durée pour laquelle il est accordé et les différentes échéances permettant le recouvrement complet de la dette. Des intérêts peuvent être perçus par le prêteur et ce, dans la limite des taux d’usure tels qu’ils sont fixés par la Banque de France et qui varient chaque trimestre. Ils doivent être signifiés sur la reconnaissance de dette.

A noter que cette reconnaissance de dette est par ailleurs obligatoire pour tous les montants empruntés supérieurs à 1 500 euros. Et les intérêts perçus par le prêteur doivent impérativement faire l’objet d’une déclaration à l’administration fiscale qui les considérera comme revenus pour calculer votre imposition.

Les avantages du prêt entre particuliers

Pour l’emprunteur, le crédit entre particuliers possède l’avantage d’être plus souple que le crédit bancaire. Il permet ainsi aux personnes inscrites dans les différents fichiers d’incidents bancaires de contourner l’interdiction qui leur est faite d’obtenir un prêt auprès d’un établissement bancaire traditionnel.

De plus, la procédure du prêt personnel entre particuliers est plus aisée et permet de gagner du temps : pas de dossier à remplir, ni de pièces justificatives à fournir, d’études de solvabilité ou de capacité de remboursement. L’emprunteur bénéficie généralement de taux privilégiés, quand le prêt ne se fait pas tout simplement à taux zéro. Un élément extrêmement rassurant pour l’emprunteur qui a ainsi la certitude de maîtriser le coût total de son crédit.

Pour le prêteur qui demanderait des intérêts même bas, le prêt personnel est un bon levier pour optimiser le rendement de son épargne et ce, en atteignant des taux supérieurs aux autres types de placements courants. Il faut aussi parler, outre cet aspect financier, de la dimension humaine d’entraide qui inspire et accompagne généralement ce type de démarche  : l’envie de participer activement à une économie solidaire et ancrée dans le réel.

Un prêt entre particuliers : une affaire sérieuse

La tendance étant forte s’agissant du crédit entre particuliers, on voit apparaître des outils numériques qui permettent de mettre en relation emprunteurs et prêteurs. La plateforme Younited Crédit s’est ainsi spécialisée dans le crédit aux particuliers. Son professionnalisme et son expertise lui ont permis de décrocher un agrément bancaire qui assure à ses utilisateurs la sécurité optimale de ses offres de prêts.

Proposant tous type de prêts personnels entre particuliers d’un montant allant de 1 000 € à 40 000  €, Younited Crédit répond ainsi aux besoins des emprunteurs potentiels en quête d’un prêt automobile, rénovation, voyages grâce à une procédure 100 % en ligne.

Le crédit entre particuliers : Comment réussir ce type de prêt ?
5 (100%) 4 votes

Vous aimeriez également

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.