Payer moins d’impôts : ces 10 astuces vous faciliteront grandement la vie !

La déclaration fiscale est le ballet auquel sont maintenant habituées les contribuables suisses dès le début de la nouvelle année. En effet, c’est le moment où ils doivent s’acquitter de la charge fiscale de l’année qui s’est terminée. Elle ne peut plus certes être influencée, mais certaines choses peuvent être faites pour optimiser l’impôt de l’année en cours. Voici donc 10 astuces que vous pourrez utiliser cette année pour influencer votre facture fiscale.

Mathieu Bleuet
Par Mathieu BLEUET Modifié le 28/12/21 à 14:08
Payer Moins D'impôts

1. Cotiser au troisième pilier

Il est tout à fait possible de déduire vos cotisations au troisième pilier 3A de vos revenus imposables. Le versement annuel pour les salariés affiliés à une caisse de pension peut aller à 6.768 francs. Quant aux indépendants non affiliés à une caisse de pension, la déduction peut aller à 20% de leur revenu annuel. Toutefois, le plafond est de 33.840 francs.

En versant la cotisation maximale, vous économisez des milliers de francs d’impôt en fonction de :

  • Votre lieu de domicile ;
  • Votre revenu imposable.

Il est possible de faire une demande de 3ème pilier en 2022 dès maintenant.

2. Déduire les frais des rénovations

Les propriétaires peuvent aussi faire déduire les frais relatifs à l’entretien de leur bien immobilier. Dans ce cas, ils ont principalement le choix entre deux options :

  • La déduction des frais effectifs ;
  • La déduction forfaitaire.

Cependant, il faudra procéder de façon judicieuse pour ne pas être perdant. Prenez l’option de la déduction forfaitaire, lorsque vos frais d’entretien sont au plus égaux au 1/5e du rendement brut de l’immeuble. Au-delà de cette valeur, justifiez chacune des dépenses en utilisant les déductions effectives. Toutefois, n’assimilez pas les frais d’entretien à ceux qui pourraient accroitre la valeur de l’immeuble. Ceux-là ne peuvent être déductifs qu’en cas de vente de l’immeuble.

Dans ce cas précis, il s’agit plus d’impenses et pas de frais d’entretien. Il est possible de réaliser des simulations concernant le montant déductible de votre 3ème pilier en 2022.

3. Amortir indirectement une dette hypothécaire

La dette hypothécaire peut être remboursée de deux manières que sont :

  • L’amortissement direct ;
  • L’amortissement indirect.

La meilleure chose à faire est de s’acquitter de sa dette par la première méthode, en passant par le pilier 3A. Vous conservez une dette élevée, tout en déduisant le plus possible d’intérêts passifs du revenu imposable. Vous pouvez aussi déduire de votre revenu imposable, l’amortissement fait dans le pilier 3A.

4. Déclarer les frais médicaux

Il est tout à fait possible de déclarer tous les frais médicaux que vous payez directement de votre poche comme :

  • Les frais médicaux du médecin ou du dentiste ;
  • Les frais de quote-part ;
  • La franchise ;
  • Etc.

Tout cela peut être déduit du montant de vos impôts. La meilleure des choses à faire serait de réclamer à votre assurance tous vos frais médicaux de l’année. Vous avez ainsi la garantie de ne pas oublier un détail. Certains frais supplémentaires générés par un handicap peuvent aussi être déduits.

5. Profiter des déductions pour enfants et personnes à charge

Déductions Fiscales Pour Enfants Et Personnes à Charge

Sur la page de garde de votre déclaration d’impôts, vous pouvez clairement voir la mention de vos enfants mineurs.

Toutefois, il est possible de déclarer chacun des enfants majeurs et qui sont encore à charge. La condition est qu’ils soient en formation ou aux études. Aussi, l’enfant majeur a l’obligation d’effectuer sa propre déclaration d’impôt. Des taxes ne lui seront pas appliquées dans les cas suivants :

  • Ses revenus sont très faibles ;
  • Il est encore en formation ou aux études.

La déduction supplémentaire est alors à votre actif.

6. Utiliser l’option du déménagement

Quel que soit le canton ou la commune dans laquelle vous habitez, les taxes annuelles sont appliquées le 31 décembre.

Néanmoins, il est possible de payer plus ou moins d’impôt en déménageant pendant l’année fiscale. Sachez quand même que chaque canton a ses particularités. C’est la raison pour laquelle il est préférable de bien se renseigner auprès de la commune envisagée. Vous saurez alors précisément si elle est plus ou moins chère que l’actuelle où vous résidez.

Dans le second cas, l’idéal serait d’emménager avant la date du 31 décembre. Par contre dans une commune plus onéreuse, pensez à emménager après le 31 décembre. Ainsi vous n’aurez pas à vous acquitter du quotient plus accru de cette nouvelle commune. La raison est que vous n’y avez pas habité toute une année.

7. Déduire les frais professionnels et de perfectionnement

Vous avez aussi la possibilité de déduire les frais professionnels et ceux de perfectionnement de vos impôts. Ils sont alors classés dans la catégorie des dépenses professionnelles relatives à l’activité rentable concernée. Vous pouvez déduire les dépenses indispensables à l’obtention du revenu, du moment où existe un lien entre les frais et l’activité professionnelle. Certaines professions peuvent requérir des cours de langue étrangère.

Dans ce cas, vous pourriez classer ces frais parmi les frais de perfectionnement et procéder à leur déduction.

8. Déduire les intérêts passifs

Le contribuable a la possibilité de déduire du revenu :

  • Les intérêts relatifs aux hypothèques ;
  • Les emprunts faits auprès d’une banque ;
  • Les crédits privés.

Toutefois, cela ne s’applique pas au leasing concernant les personnes qui mènent une activité lucrative dépendante. Vous ne pourrez donc pas déduire votre leasing de vos impôts.

9. Racheter dans la caisse de pension

Tous les rachats d’année de cotisation auprès de la caisse de pension peuvent également être déduits. La puissance de rachat découle des années de cotisations manquantes, ou alors d’une hausse de salaire. L’idéal serait quand même de procéder à la répartition des rachats sur des années. Ne vous contentez donc pas d’en racheter un seul dont le montant est conséquent sur une année fiscale.

10. Déclarer les dons

De nombreuses personnes oublient souvent de procéder à la déclaration des dons qu’elles font au cours de l’année. Pourtant, ces sommes peuvent être déduites de leurs revenus et entrainer le paiement de moins d’impôts. Les dons concernés sont ceux faits aux institutions d’utilités publiques, comme celles qui viennent en aide :

  • Aux personnes âgées ;
  • Aux enfants ;
  • Aux pays ;
  • Aux animaux.

Il peut également s’agir de fondations. En somme, vous devez précieusement conserver tous les justificatifs de vos dons.

Mathieu Bleuet
Mathieu BLEUET

Diplômé d'un Master Science Economie et Sociale à l'Université de Toulouse, je me suis souvent demandé à quoi correspond un paiement CB débité de mon compte. Malgré de multiples recherches sur le net, je ne trouvais pas forcément une réponse claire et adéquate à mes attentes. C'est pourquoi j'ai crée le site probleme-paiement.fr : Aider d'autres lecteurs à comprendre les débits cartes sur leurs comptes courant mais aussi donner des conseils et astuces pour mieux gérer ses finances.

278

Aucun commentaire à «Payer moins d’impôts : ces 10 astuces vous faciliteront grandement la vie !»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés