Impossible de se passer des services d’une banque. Pour autant, de plus en plus de français se plaignent des frais bancaires abusifs pratiqués par certains établissements. Si c’est votre cas, ou que vous désirez simplement faire des économies, voici tous nos conseils pour éviter les frais bancaires.

Comment éviter les frais à l’étranger ?

Une situation dans laquelle vos frais bancaires peuvent vite devenir prohibitifs est typiquement un voyage à l’étranger. Votre banque va en effet vous prélever des commissions à chaque fois que vous tirerez de l’argent ou paierez avec votre carte bleue (allant du simple au triple selon les établissements et les pays, ou de 3 à 12 euros par retrait)

Rapidement, ces frais accumulés peuvent lester votre budget vacances, et vous empêcher de passer le séjour de rêve que vous aviez prévu. Pour éviter, ou tout du moins limiter vos frais bancaires à l’étranger, il existe plusieurs astuces à connaître avant de partir et une fois sur place. D’autres banques proposent également des options annuelles (3 euros par mois pour LCL) vous donnant la possibilité d’utiliser votre carte bancaire de façon illimitée à chacun de vos voyages.

Sachez également que votre banque peut avoir des partenariats avec des banques étrangères (une information que vous pouvez trouver sur son site Internet), dans lesquelles vos retraits seront généralement moins chers.

Certaines banques françaises possèdent aussi des accords avec des banques d’autres pays qui vous permettront de réduire les frais de retrait. Je vous suggère de vous renseigner sur le site web de votre banque pour vérifier quelles banques sont partenaires de la vôtre.

Limiter votre nombre de retraits

Quoi qu’il en soit, une astuce assez simple pour éviter les frais bancaires est de limiter vos retraits bancaires au strict minimum, pour éviter les charges et commissions associées à ces opérations à l’étranger. Faites un retrait important en début de voyage, et adaptez-vous selon le coût de la vie dans le pays dans lequel vous vous trouvez.

La carte prépayée

Vous pouvez également choisir une carte prépayée qui pourra vous permettre d’éviter les frais bancaires à l’étranger, ou tout simplement vous servir de moyens de paiement de secours si vous veniez à perdre ou vous faire voler votre carte bancaire principale. Vous pourrez la recharger sans frais ni pièces justificatives à partir de 1 000 euros, sur place ou à distance (en demandant l’aide d’un proche).

Bonne nouvelle : les cartes bancaires prépayées ne comportent aucun frais de gestion, et peuvent être utilisées quel que soit le pays dans lequel vous vous trouvez (et sans commission).

Limitez les frais de pénalité

Les principaux frais qui peuvent vous être prélevés par votre banque sont en général liés à des pénalités suite à un dépassement de votre autorisation de découvert ou de votre plafond de retrait. Le meilleur moyen d’éviter les frais bancaires reste donc d’éviter d’être dans le rouge, ou considéré comme un mauvais payeur par votre banque.

Commencez par rester dans le vert pour ne pas vous faire prélever des agios suite à un dépassement de votre découvert. Vous devez donc essayez d’adopter une situation budgétaire plus saine, notamment en tenant régulièrement vos comptes et en adaptant vos dépenses au solde de votre compte pour ne pas passer dans le rouge.

Avant de commencer le mois, considérez vos frais essentiels (qui sont souvent les plus coûteux) et adaptez votre budget mensuel à ce qu’il vous reste une fois soustraits à votre salaire. Vous évitez ainsi les frais liés à un rejet de paiement ou à un solde négatif (ou au-delà de votre découvert autorisé), mais aussi de finir sur la liste noir des fichiers bancaires de la Banque de France.

Vous pouvez également choisir une carte bancaire à autorisation systématique de solde, qui vous permettra de limiter vos retraits, mais aussi de limiter vos frais bancaires puisqu’elles sont en général beaucoup moins coûteuse qu’une carte bleue Visa ou MasterCard classique. Vous ne pourrez de fait plus être en découvert.

Contestez les frais qui ne sont pas justifiés

Sachez qu’en tant que client, vous avez également la possibilité de contester les frais bancaires que vous trouvez injustifié. La clé est le dialogue avec votre conseiller, qui se révélera particulièrement conciliant si vous avez de bons antécédents auprès de sa banque.

Si un dépassement de découvert est exceptionnel, il pourra l’annuler de manière rétrospective (en recréditant le montant des frais appliqués sur votre compte). Vous avez également la possibilité de faire appel à un médiateur bancaire, qui pourra appuyer votre demande.

Faites jouer la concurrence et passez à la banque en ligne

Le meilleur moyen d’éviter les frais bancaires, ou tout du moins de les limiter à leur strict minimum, est de faire jouer la concurrence entre les différents établissements bancaires afin de trouver celles qui seront les moins gourmandes en la matière.

Il vous suffit pour cela de passer par un comparateur en ligne. Attention cependant, car moins les frais seront élevés, moins les services et accompagnement dans la gestion de vos comptes offerts par votre nouvelle banque seront poussés.

Dernière option : vous pouvez passer au tout virtuel en ouvrant un compte dans une banque en ligne. De nombreux services y sont complètement gratuits (de l’ouverture à la gestion de vos comptes, en passant par votre carte bancaire, si vous remplissez certaines conditions de revenus).

Comment éviter les frais bancaires ?
5 (100%) 2 votes

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.