Cryptomonnaies : les principales devises et ce que représente le marché

Mise à jour effectuée le

Les cryptomonnaies ont le vent en poupe depuis 2017, c’est peu de le dire. Mais avez-vous une idée de ce qu’elles représentent réellement ?

Après avoir énuméré les cybermonnaies les plus populaires, nous dressons un état des lieux du marché à l’échelle nationale et au niveau mondial.

Les cryptomonnaies les plus répandues

Le terme cryptomonnaie fait référence à une multitude de monnaies cryptographiques. Découvrons les plus échangées dans cette première partie.

Le Bitcoin

Si vous avez déjà songé à acheter des cryptomonnaies, vous avez forcément porté votre attention sur l’incontournable Bitcoin.

Le pionnier en la matière est toujours le plus populaire, il peut servir à l’acquisition de biens et services en ligne et demeure aussi utilisable dans quelques commerces.

Toutefois, il ne dispose pas d’une variante physique.

L’Ethereum

Créé en 2015 par Vitalik Buterin, Ethereum a la particularité d’être à l’origine du concept de contrats interrogation à la fameuse blockchain. La monnaie est quant à elle appelée l’Ether.

Ethereum incarne aussi une véritable intelligence artificielle qui se charge du stockage des données les plus importantes.

Le Ripple

Comme beaucoup d’adultes avant vous, vous pouvez aussi vous laisser tenter par le Ripple.

L’objectif principal de ses concepteurs était de donner la possibilité à ses utilisateurs de s’affranchir des services des banques ou d’une autre institution tierce.

Les autres cryptomonnaies

D’autres cryptomonnaies retiennent peut-être votre attention, de par leur excellent démarrage ou les particularités qui sont les leurs.

On distingue notamment le Cardanao, qui repose sur la technologie Ouroboros.

Il s’agit également du Stellar, qui ne s’exploite pas par minage, toutes ses valeurs ont été créées depuis sa parution.

Le NEM, le Litecoin et le Bitecoin Cash sont trois des autres devises qui tirent leur épingle du jeu et pourraient connaître un bel avenir.

Le marché des cryptomonnaies

Voici quelques chiffres qui témoignent de la popularité de ces devises depuis leur création.

Au niveau mondial

Au printemps dernier, une étude a livré de précieux enseignements sur la popularité des cryptomonnaies dans le Monde.

Quels pays en sont le plus friand ? Un site internet spécialisé dans le domaine a révélé des informations très instructives.

À cette époque, c’est Hong-Kong qui échange le plus de cryptomonnaie avec près d’un tiers (30% exactement) du volume d’échanges journaliers de devises virtuelles.

Suit de manière très étonnante le tout petit pays de Malte avec 26 % du volume total.

Derrière eux, on retrouve deux nations plus importantes à savoir les États-Unis et le Royaume-Uni qui accaparent 11% du volume d’échanges quotidien des cryptomonnaies.

De manière générale, si les cours ont chuté l’an passé, le nombre d’utilisateurs a significativement augmenté, ils sont en effet passés de 18 à 35 millions de 2017 à 2018.

La capitalisation de ce marché s’est élevée à 270 milliards de dollars répartis sur environ 1 600 cryptomonnaies l’an passé, d’après un rapport remis au ministre de l’Economie et des Finances

Quid du nombre de crypto-traders aux 4 coins du Monde ?

Selon l’institut Datalight.me datant du printemps 2019, on en trouve principalement aux États-Unis, au Japon et en Corée du Sud.

A titre d’information, les nippons qui exercent une activité au sein de l’entreprise GMO peuvent se voir rémunérer partiellement en bitcoins !

Le premier pays de notre continent européen est une nouvelle fois le Royaume-Uni, qui se hisse à la 4ème place de ce classement, devant la Russie, le Brésil et l’Allemagne.

On apprend d’après la même source que l’ensemble des pays du monde bénéficient d’un trafic web sur des crypto-bourses, à l’exception de certains pays d’Afrique centrale et du Groenland.

La France

Vous l’avez compris, les Français ne comptent pas parmi les publics les plus intéressés, pour autant beaucoup de personnes se sont déjà laissé tenter par ce type d’investissement.

En 2018, environ 3,4 millions de nos compatriotes affirmeraient en avoir déjà acheté, soit 6,7 % populations des adultes.

Une proportion qui ne devrait faire que s’accroître ces prochains mois si l’on en croit l’intérêt que portent ceux qui ne détiennent pas encore d’actifs virtuels.

Plus de 15 % des personnes sondées ont indiqué qu’elles seraient très intéressées par l’achat d’une ou plusieurs cryptodevises.

Plus d’un tiers des investisseurs ajoutent avoir entendu parler ou découvert Bitcoin et ses homologues sur Twitter ou Facebook.

Si les plus pessimistes peuvent anticiper une réglementation contraignante pour le marché, certaines de nos institutions semblent quant à elle avoir compris le sens de l’histoire.

La Banque de France a annoncé initier prochainement le test d’une cryptomonnaie nationale.

Une réponse à Libra ? La cryptomonnaie de Facebook effraye visiblement nos gouvernants, en premier lieu notre ministre de l’Économie.

À la fin de l’été, il a fustigé cette devise à plusieurs égards, évoquant notamment le risque que Libra se substitue aux devises d’États en crise.

L’avenir des cryptomonnaies

Les particuliers qui souhaitent placer leur épargne à bon escient sont soucieux de l’avenir des cryptomonnaies.

Des économistes de renom croient fermement en leur potentiel, à l’instar du Français Philippe Dessertine, qui a évoqué le sujet à l’occasion d’une conférence à la fin mars.

D’après lui, les actifs virtuels qui reposeront sur des entreprises de grande envergure à l’image d’Apple ou Facebook devraient même menacer les devises comme l’euro ou le dollar pendant la prochaine crise financière.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici