L’or, l’investissement sûr par excellence

Les investisseurs qui maîtrisent bien les rendements potentiels et les risques de chaque catégorie de placement considèrent qu’un placement en or permet de se préserver de l’inflation et d’une crise systémique qui frapperait les marchés financiers.

L’or, une valeur refuge

Pour concilier à la fois le rendement et la sécurité, il est judicieux de faire un arbitrage entre les placements sûrs, les placements plus dynamiques et l’or en se plaçant dans la mesure du possible dans une perspective de long terme.

En ce qui concerne spécifiquement l’or, il convient de rappeler en premier lieu qu’il s’agit de la plus vieille monnaie du monde, car il a été utilisé pendant six millénaires comme moyen d’échange.

Les premières pièces d’or ont été frappées six siècles avant la naissance du Christ, ce qui explique que la confiance dont bénéficie ce métal se soit maintenue et qu’elle se maintiendra sans doute pendant des périodes très longues encore.

En outre, même si la valeur de l’or connaît des fluctuations, elle reste stable dans le temps alors que le dollar américain a perdu près de 100 % de la valeur qu’il avait lors de sa création.

D’autre part, un placement en or doit avoir pour but de se préserver contre les risques et il ne faut pas en attendre des revenus, car il s’agit d’un actif non productif.

En revanche, il peut permettre de se couvrir contre le risque de perte résultant de placements en actions.

Il a été constaté en 2008 et en 2011 que le placement en or offrait une bonne couverture.

En effet, la demande de pièces d’or s’est fortement accrue lorsque le cours des actions cotées en Bourse a fortement baissé, notamment lors de la crise de subprimes.

Il en a résulté une forte hausse de la valeur des pièces d’or. Ainsi, la valeur du demi-napoléon s’est accrue de plus de 75 %.

La pyramide inversée qui a été définie par John Exter (un spécialiste américain de l’économie) révèle que l’achat de pièces ou de lingots en or constitue une bonne protection contre le risque de déflation, car leur valeur se maintient.

De plus, si l’inflation s’accélère, la valeur des actifs en or s’accroît sensiblement plus vite que l’indice des prix.

Par ailleurs, un environnement international difficile est toujours favorable à l’évolution de la valeur de l’or.

Lorsque les tensions géopolitiques sont fréquentes, les épargnants sont toujours tentés par ce placement.

Enfin, l’opportunité des placements en or s’accroît lorsque les taux d’intérêt en fonction desquels la rémunération des placements les plus sûrs est calculée sont bas, comme c’est le cas à l’heure actuelle.

Les hausses de taux qui semblent prévisibles seront faibles, car des hausses trop fortes auraient des conséquences désastreuses sur l’économie et notamment sur les finances publiques des pays les plus endettés.

Comment faire un placement en or judicieux

Même si on est tenté de faire un placement en or en achetant des contrats suivant l’évolution de l’indice de l’or, il faut savoir que l’or-papier est tout aussi volatil que les actions cotées.

De plus, un épargnant qui choisit ce type de placement est exposé au risque de cessation des paiements de la société émettrice.

Il faut par conséquent investir de préférence dans des pièces d’or après avoir consulté le site Lingotin d’or.

Ces pièces sont liquides, car elles peuvent facilement être échangées contre de la monnaie et elles sont évaluées en fonction d’un cours officiel appliqué sur les places boursières des différents pays.

Cependant, en France, les prix de l’or sont calculés par le principal grossiste qui est CP Or.

De plus, l’épargnant profite d’une prime constituée par la différence entre la valeur de l’or contenu dans la pièce et le prix auquel cette pièce peut éventuellement être négociée.

Il faut aussi prendre en compte les aspects fiscaux.

Les pièces d’or qui sont considérées comme des pièces d’investissement comme c’est le cas du souverain britannique ou du napoléon sont soumises à une fiscalité avantageuse.

En effet, elles ne sont assujetties ni à la TVA, ni à une fiscalité concernant les plus-values si elles sont revendues après une période de détention suffisante.

Par ailleurs, l’impôt de solidarité sur la fortune ayant été supprimé, les pièces d’or sont exclues de la base de calcul du nouvel impôt sur la fortune immobilière.

En outre, lorsqu’on achète des pièces d’or, il est capital d’être très attentif à la qualité de leur conservation, car il faut que la pièce soit en excellent état pour qu’une plus-value potentielle soit possible.

Une personne qui vend une pièce en mauvais état risque de devoir se contenter d’un prix de vente calculée en fonction du poids de l’or.

Enfin, il faut être vigilant en ce qui concerne la pureté d’une pièce ou d’un lingot d’or dont l’achat est envisagé.

Si l’on achète de l’or sous forme de plaquette, il faut vérifier si chaque plaquette a une pureté dépassant 995 millièmes.

En ce qui concerne une pièce d’or, sa pureté doit atteindre au moins 900 millièmes.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici