Quelles solutions pour financer un projet tech ?

De plus en plus d’entreprises se lancent aujourd’hui dans un projet tech.

Ce type de projet demande généralement de lever des fonds pour le démarrage de l’activité, ce qui n’est pas toujours simple à trouver.

En effet, il existe une multitude de solutions de financement mais comment faire le tri et choisir la solution adaptée à vos besoins ?

Financement par des fonds propres

Les fonds propres sont constitués par les capitaux du créateur d’entreprise.

Ils peuvent être fournis par l’entrepreneur ou ses éventuels associés.

Ces fonds peuvent aussi correspondent à une partie des bénéfices de l’entreprise qui sont injectés dans la trésorerie sous forme de fonds propres.

Les aides via le pôle emploi peuvent également servir de fonds propres.

Ces derniers seront nécessaires pour faire appel à un financement par un prêt bancaire.

Etablissement bancaire

Il s’agit du financement le plus fréquent à ce jour.

L’entretien doit être préparé avec rigueur afin de pouvoir rassurer votre conseiller professionnel.

En effet, il a besoin de comprendre en détail votre activité, les protagonistes du projet, le rôle de chacun, le mode de fonctionnement de l’entreprise sur la partie commerciale, marketing, facturation …

Il est important de rassurer votre interlocuteur et donc d’avoir un business plan bien préparé.

Des aides et subventions possibles

Il existe aujourd’hui de nombreuses aides qui permettent d’accompagner les entrepreneurs dans leur projet de création.

Il est cependant difficile de pouvoir faire l’inventaire et le choix dans ce dédale d’aides disponibles.

En effet, il faut réussir à sélectionner les aides auxquelles vous êtes éligibles et choisir celles qui seront les plus rentables pour votre projet.

Par exemple, BPI France peut vous aider pour financer un projet digital.

Cette aide est destinée aux entreprises de plus de 3 ans et moins de 250 salariés.

Le financement participatif ou crowdfunding

Cette solution est généralement utilisée en complément d’un autre mode de financement.

Le crowdfunding vous permet d’entrer en contact avec des investisseurs, généralement des particuliers.

Ce mode de financement se décline sous 4 formes :

  • Le don : l’investisseur donne des fonds sans contrepartie.
  • Le don avec contrepartie : Un don est réalisé en contrepartie de quelque chose qui a été définit à l’avance.
  • Le prêt : Les investisseurs prêtent des fonds et le remboursement se réalise avec des intérêts. Cette solution se rapproche des établissements bancaires.
  • Investissement dans le capital d’entreprises : l’entrepreneur investit de l’argent en contrepartie d’action dans l’entreprise ou future entreprise.

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes de crowdfunding, souvent spécialisée dans un secteur ou domaine d’activité.

Par exemple, si vous souhaitez vous lancez dans les miroirs connectés, la plateforme My Major Company est spécialisée dans les projets créatifs, entrepreneurials et high tech.

Il est donc important de les comparer et voir les résultats et fonds levés sur des projets similaires au vôtre.

Les business angels

Cette alternative est également de plus en plus sollicitée pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, les business angels sont des investisseurs ayant souvent une expérience solide dans le monde de l’entrepreneuriat ou cadre d’entreprise.

Il dispose donc de compétences qui pourront vous être utile.

L’investisseur vous prend un peu sous son aile afin de vous faire avancer et vous partage son réseau.

Il est important de bien sélectionner son business angel afin de s’assurer de son expérience et de sa connaissance de votre secteur d’activité.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici