Vous avez comme projet de vous lancer dans la création d’une association, mais ne savez pas quelles sont les contraintes en termes de choix de banque et de formalités administratives pour ouvrir un compte bancaire ?

Bien choisir sa banque pour association dépend surtout des besoins et des attentes de votre structure associative. Voici quelques éléments pour vous aider à bien sélectionner l’établissement bancaire qui vous accompagnera.

Un compte bancaire, une obligation ?

Il faut savoir que si vous voulez faire des transactions financières dans le cadre de votre association loi 1901, il est impératif que vous possédiez un compte dédié à votre association.

Toutes les actions sont réalisées sur le même compte qui ne doit servir qu’à cela. Il n’est donc plus possible de réaliser les transactions depuis votre propre compte. Les écritures doivent être visibles et claires sur le relevé compte.

C’est pour cela que la loi oblige toutes les associations loi 1901 à se doter d’un compte uniquement réservé au fonctionnement de l’association. Vous y déposerez les règlements de cotisations, les collectes de dons ou encore les règlements divers. Le compte bancaire pour association vous sert également à réaliser les dépenses via l’utilisation d’une carte bancaire ou d’un chéquier. Il est aussi possible de réaliser des versements par virement grâce au RIB de ce compte.

Pour une association loi 1901, l’ouverture d’un compte est gratuit, mais les services associés sont payants. Vérifiez donc les coûts que vont entraîner la possession d’une carte bancaire ou la possibilité d’avoir un découvert autorisé.

Vérifiez que vous avez la possibilité de réaliser des virements illimités et s’ils sont payants s’ils arrivent de l’étranger. Demandez également une estimation des frais de gestion mensuels afin de le prendre en compte dans le budget de votre association.

Comment bien choisir la banque pour association ?

Une association ne fait pas l’autre. Les besoins des associations sont bien différents en fonction de leur taille et des activités. Les grosses structures associatives seront peut-être confrontées au besoin de faire des placements ou des virements vers un pays étranger. Il existe des banques qui ont l’habitude de travailler en collaboration avec les associations et qui ont imaginé des packs spécialement pour les associations. Elles sont aussi plus enclines à pratiquer des facilités de découvert ou à proposer un prêt intéressant.

Il est donc primordial de ne pas privilégier le choix d’un compte uniquement parce qu’il coûte moins cher que dans une autre banque. Essayez de définir les besoins de votre association et d’estimer si vous allez avoir besoin de faire des placements ou d’avoir besoin de solutions de financement. Il est difficile de changer de banque une fois que vous avez ouvert un compte. Prenez donc le temps de comparer les différentes solutions avant de vous lancer avec un établissement bancaire.

La banque traditionnelle

La banque traditionnelle propose souvent des services personnalisés et des outils spécifiques pour les associations. Vous aurez la possibilité de vous rendre en agence pour réaliser vos démarches telles que déposer des chèques, retirer de l’argent ou encore rencontrer un expert bancaire.

En effet, le principal avantage de la banque traditionnelle est que vous conservez un lien humain avec votre établissement bancaire. Contrairement aux banques en ligne, vous apprécierez la possibilité de prendre rendez-vous avec un conseiller qui prendra le temps d’estimer vos besoins et de vous proposer les services les plus adaptés en fonction de vos contraintes.

C’est aussi une solution de financement si vous envisagez d’investir dans du matériel ou d’investir dans un projet immobilier ou la location d’un local. Pour les associations de taille importante, il est parfois judicieux de placer les sommes d’excédent de trésorerie.

L’offre de la banque traditionnelle est étendue et vous aurez le choix entre livret A Association, un portefeuille dans un OPCVM (Organisme de Placements Collectif en Valeurs Mobilières) ou encore un Investissement Socialement Responsable. Comparez les différentes solutions proposées par les banques traditionnelles et sélectionnez l’établissement qui correspondra le mieux aux exigences de votre association.

Les banques en ligne

Très alléchantes par les tarifs qu’elles affichent, les banques en ligne sont une alternative pour les associations qui auront peu d’utilités de leur compte bancaire. En effet, si votre association n’utilise son compte que pour encaisser les cotisations, la banque en ligne peut être une bonne solution. Vous bénéficierez des frais minorés ou inexistants sur les opérations courantes. Elles sont aussi réputées pour la qualité de leurs applications et la performance de leurs outils informatiques. Vous gérez facilement les comptes de votre association. De plus, l’ouverture du compte est très simple. Mais attention, de nombreuses banques en ligne n’acceptent que des clients physiques et en l’occurrence pas les associations.

Certaines banques en ligne possèdent aussi des packs association avec un compte courant connu sous un IBAN, une application Internet et une carte bancaire. Mais il faut prendre en compte que vous n’aurez aucune possibilité de rencontrer un conseiller bancaire, que vous n’aurez pas de solution de financement ni de placement. Les banques en ligne n’autorisent pas non plus le découvert pour les associations. Attention donc aux actions sur votre compte et à la rigueur de la tenue du compte ! Si vous avez besoin de déposer des chèques et des espèces, vous allez devoir le faire par courrier. Ce qui peut être très contraignant lorsque c’est régulier.

Quelles sont les démarches pour ouvrir un compte pour association ?

En France, l’ouverture d’un compte dédié à une association nécessite des démarches précises et un grand nombre de documents à fournir.

Munissez-vous :

– du récépissé de déclaration de création de votre association délivré par la préfecture

– de la liste des responsables de l’association

– du justificatif d’activité (statuts de l’association, extrait du Journal Officiel comportant l’annonce liée à votre association)

– de justificatifs d’identité (CNI, passeport, carte de résident ou carte de séjour)

– d’un justificatif d’adresse (facture d’électricité, gaz ou téléphone de moins de 6 mois, d’un bail commercial…)

– du justificatif de pouvoirs (il s’agit du procès-verbal de l’assemblée générale durant laquelle vous avez nommé le ou les responsables du compte).

Vous devez aussi définir si les comptes sont gérés par plusieurs personnes ou une seule. Si la gestion est plurielle, vous aurez besoin de toutes les signatures à chaque fois que vous aurez à faire une action.

Le choix de votre banque va découler de nombreux critères de sélection qui vont vraiment varier en fonction des associations. Prenez le temps de bien discuter de vos besoins et du développement possible de votre association avant de contacter une banque.

Comment choisir une banque pour une association ?
5 (100%) 4 votes

Vous aimeriez également


Mathieu BLEUET
Mathieu BLEUET

Si vous constatez sur votre relevé bancaire, un paiement incompris, nous vous conseillons de prendre contact directement avec l'entreprise. Problème-paiement.fr est un site indépendant de tout organisme préleveur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.