Comment préparer votre retraite grâce au PER et aux actions ?

La question de la retraite a toujours été un sujet préoccupant pour tout travailleur qu’il soit salarié ou indépendant.

C’est en réalité le moment de votre vie où vous devriez jouir pleinement des fruits de vos durs labeurs. Ce serait donc dommage de passer presque toute votre existence à travailler, et de finir vos vieux jours dans la disette et le manque. Il convient de bien préparer la retraite pendant que vous êtes encore actif et plein de forces. Découvrez dans cet article quelques pistes pour y arriver.

Mathieu Bleuet
Par Mathieu BLEUET Modifié le 01/06/21 à 11:25
comment préparer retraite per actions

Le Plan épargne-retraite (PER) : qu’est-ce que c’est ?

Le Plan épargne-retraite (PER) est le tout nouveau dispositif proposé par le gouvernement pour aider les travailleurs à préparer leur retraite. Créé par la loi PACTE du 22 mai 2019 (relative à la croissance et la transformation des entreprises), le PER vise premièrement à harmoniser et à remplacer tous les placements d’épargne-retraite existants. Deuxièmement, il cherche à promouvoir l’épargne-retraite en la rendant plus simple et accessible à tout le monde : particuliers, travailleurs non-salariés et entreprises.

Mis en vigueur depuis octobre 2019, le PER est subdivisé en deux sous-ensembles. Le PER individuel regroupe le PERP (Plan épargne-retraite Populaire), le Contrat Madelin (plan retraite des travailleurs non-salariés), le Corem (complémentaire retraite mutualiste) et le Préfon (pour les agents de la fonction publique). Le PER d’entreprise, lui, regroupe le PER collectif qui succède au PERCO et le PER obligatoire qui succède au Contrat article 83.

De façon générale, les PER sont alimentés par vos versements volontaires (PER individuel), les versements obligatoires de l’entreprise (PER obligatoire), le transfert des sommes issues de la participation, de l’intéressement ou de l’abondement (PER collectif).

Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez consulter cet article qui donne les avantages et les inconvénients du PER.

Quels sont les avantages du PER ?

Le PER présente de nombreux avantages qui le place au-dessus des épargnes assurance-vie. Il vous permet :

  • de centraliser tous vos plans d’épargne-retraite et votre assurance-vie en un seul endroit ;
  • de continuer à utiliser le même PER, même en cas de changement d’employeur ;
  • de faire vos retraits en rente viagère ou en capital selon les conditions préétablies ;
  • et de pouvoir déduire de vos revenus imposables, les versements volontaires dans la limite de 10 % par an de vos revenus.

Le PER vous permet également de choisir le mode de gestion de votre épargne. On distingue la gestion pilotée qui est le mode par défaut et la gestion libre. Dans le premier cas, votre épargne s’adapte à votre âge. Plus vous êtes loin de la retraite et plus votre investissement sera placé vers des actifs risqués, mais potentiellement plus rentables. Plus vous vous en rapprocherez et il sera placé vers des actifs sécurisés. Par contre dans la gestion libre, c’est vous-même qui choisissez vos actifs et vos placements.

Le dernier avantage du PER concerne la clause du déblocage anticipé. Normalement, les sommes versées sur un PER sont bloquées jusqu’au départ à la retraite. Cependant, dans certaines conditions particulières prévues par la loi, vous pouvez retirer votre épargne. Il s’agit par exemple d’une invalidité ou d’un décès du partenaire, des enfants ou de vous-même ; d’un surendettement ; d’une expiration des droits aux allocations de chômage ou de l’acquisition de votre résidence principale.

Comment souscrire à un PER ?

Vous pouvez souscrire à votre PER auprès de votre banque, votre compagnie d’assurance, des organismes de prévoyance, des gestionnaires d’actifs ou des mutuelles. Il serait plus judicieux avant de faire votre choix de consulter un comparatif en ligne pour voir quelle offre est plus adaptée à votre profil. Rapprochez-vous ensuite de la structure de votre choix et demandez à faire une simulation du plan d’épargne-retraite.

Cela vous permettra d’estimer la fréquence des versements ainsi que leur montant et le capital ou la rente dont vous disposerez à la fin de votre carrière. Si vous optez pour une déduction d’impôt sur vos virements volontaires, le montant d’une telle déduction vous sera également calculé.

Investir dans des actifs : un autre moyen de préparer sa retraite

Quand il s’agit de préparer sa retraite, la plupart des personnes sont confrontées à un dilemme : épargner ou investir. La piste de l’épargne vient d’être abordée de long en large. Qu’en est-il alors de la seconde ?

La voie de l’investissement peut être semée d’embûches, mais elle reste un moyen par excellence pour se faire des revenus supplémentaires afin de s’assurer des jours de retraite radieux. Il existe plusieurs secteurs prometteurs où vous pourriez investir.

Le LMNP (loueur meublé non professionnel)

L’investissement en LMNP vous permet d’investir dans plusieurs types de biens immobiliers afin de vous constituer un capital sur le long terme. C’est l’idéal pour préparer efficacement votre retraite. En effet, en optant pour ce moyen, vous bénéficierez d’avantages fiscaux, et vous deviendrez facilement propriétaire. Il est recommandé d’investir dans des biens rentables comme les EHPAD et les résidences étudiantes.

Notez également que tout le monde peut bénéficier du statut de loueur en meublé non professionnel à condition de respecter certaines conditions. Vous devez être propriétaire du logement mis en location et percevoir moins de 23 000 euros de revenus locatifs par an. Aussi, vous ne devez pas être inscrit en tant que loueur de meublés locatifs.

Investir en bourse

L’investissement en bourse consiste à acheter des actions de sociétés cotées en bourse pour ainsi devenir un associé de la société et profiter de ses bénéfices. Il s’agit d’un excellent moyen pour se faire des revenus particulièrement intéressants sur le long terme. Cependant, il vous faudra faire très attention pour réussir sur le marché boursier. S’il est vrai que vous pouvez gagner gros en peu de temps, vous pouvez également perdre de la même façon.

Il serait convenable de bien vous familiariser avec les marchés financiers et de demander conseil auprès des experts du domaine pour maximiser les gains et minimiser les pertes. Une autre astuce est d’utiliser des screeners actions pour sélectionner les offres les plus rentables.

Retenez donc que la préparation de la retraite ne doit pas être prise à la légère. C’est une étape importante de votre vie qu’il faut prendre le temps de bien appréhender. Deux principales pistes peuvent notamment s’offrir à vous : l’épargne-retraite ou l’investissement. Faites votre choix selon votre convenance.

Mathieu Bleuet
Mathieu BLEUET

Diplômé d'un Master Science Economie et Sociale à l'Université de Toulouse, je me suis souvent demandé à quoi correspond un paiement CB débité de mon compte. Malgré de multiples recherches sur le net, je ne trouvais pas forcément une réponse claire et adéquate à mes attentes. C'est pourquoi j'ai crée le site probleme-paiement.fr : Aider d'autres lecteurs à comprendre les débits cartes sur leurs comptes courant mais aussi donner des conseils et astuces pour mieux gérer ses finances.

223

Aucun commentaire à «Comment préparer votre retraite grâce au PER et aux actions ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés