A titre d’information pour ceux n’ont pas suivis les nouvelles ! Il est encore envisageable d’effectuer une renégociation ou de faire acheter à nouveau votre emprunt immobilier pour obtenir des taux remarquablement concurrentiels. Il existe plusieurs règles à suivre afin de ne pas tomber dans les pièges des banques.

Manque d’information, délais incontournables, coûts accentués, non acceptation… L’étude de l’UFC-Que Choisir a montré le combat des personnes qui s’engagent dans la renégociation ou le rachat de leur crédit immobilier afin d’avoir des taux supportables pour affronter les concurrents.

Dans ce cas, il est à noter que plusieurs mesures devront être respectées pour que l’affaire soit vraiment favorable sur l’aspect financier : vous devez au moins arriver à payer votre première tranche de remboursement ; le taux de votre emprunt doit être plus de 0,7 et 1 point aux taux du moment sur le marché ; la valeur de l’argent à rembourser ne devrait pas dépasser 70 000 euros.

Il est par la suite préférable de suivre certaines conditions afin de simplifier l’opération.

Entrez en contact avec votre banque

La première chose à faire est d’aller chez votre banque pour renégocier. Dans le cas où il vous accorde une offre, vérifiez s’il s’agit d’un engagement sur un taux avec des délais clairement définis. Il faut s’assurer de la validité de la garantie du taux.

Mettez ce délai à votre avantage pour étudier les offres des concurrents. Ainsi, vous avez l’opportunité de faire pression à votre banque si elle n’accepte pas ou si l’offre proposée n’est pas suffisante pour confronter les concurrents.

Vous pouvez dans ce cas faire d’autres demande de prêt à travers un comparateur ou un simulateur de crédit. Plusieurs sites proposent ce type de solution.
Est-ce que l’alternative de la banque est convenable ? Gardez en tête la négociation des coûts. Ces frais devront être inférieurs à 1.500 euros.

Quelques banques accordent des frais à 500 euros, il y en a même des moins chers. Rendez-vous sur Credifina pour plus d’info.

Recourir à un courtier pour faire racheter son emprunt

Si la banque n’a pas été satisfaisante, vous pouvez chercher d’autres solutions, comme se tourner vers d’autres organismes. Afin d’avoir un peu plus de temps et recevoir des conditionnalités plus favorables, il est convenable de trouver un courtier en prêt immobilier. Ces prestataires dans la transaction sauront élucider si le délai de traitement des dossiers est à la norme ou non et d’y intervenir.

N’oubliez pas les frais : cela va coûter entre 500 et 900 euros si vous faites appel à un courtier. Il faut prévoir les indemnités de remboursement qui sont de 3% du reste à payer ou à 6 mois d’intérêt. La Directrice des études du courtier Empruntis, Cécile Roquelaure, stipule que la banque devrait accepter le plus bas frais.

Tenir compte des délais ou bien des mensualités

En effectuant une renégociation ou un rachat, il est plus logique de donner plus d’importance à une diminution de la durée de l’emprunt que celle de la mensualité. « Ainsi, si on est dans une bonne situation face aux remboursements, il est plus avantageux de choisir la première alternative, comme ça on est vainqueur » a dit Cécile Roquelaure.

Qu’en est-il de l’assurance emprunteur ?

Cette assurance est parfois négligée mais pour chaque nouveau prêt, il est actuellement réalisable d’annuler l’assurance décès- invalidité contractée avec votre banque afin d’en obtenir un abordable ailleurs. Après une année d’emprunt, cette annulation peut encore se faire à tout moment. Pour cette année, cette mise en rivalité peut s’effectuer sur tous les anciens prêts réalisés l’an passé.

Il en vaut la peine car une telle activité peut vous faire gagner entre 30% et 50% sur le frais de l’assurance en fonction de votre âge.

Il est tout de même noté que votre nouvelle assurance devrait offrir les mêmes garanties que celles prévues au début par votre banque, quoi qu’il en soit, cette dernière a le droit de ne pas accepter. Pour simplifier les choses, il vaut mieux recourir aux services d’un courtier peu coûteux, qui sera rémunéré par la commission versée par la nouvelle assurance.

Comment renégocier un prêt immobilier ?
5 (100%) 1 vote

Vous aimeriez également