Immobilier : ces villes étudiantes où il faut investir

Les villes étudiantes éveillent souvent l’intérêt des investisseurs immobiliers, et pour cause ! Ce n’est pas un hasard, compte tenu des étudiants de 18 à 24 ans qui se répartissent aux quatre coins de la France. La population estudiantine croît de jour en jour, expliquant le déficit de logements dédiés aux étudiants. Ce sont en effet plus d’un million de jeunes qu’il faut loger chaque année en France. De fait, acheter un studio ou un appartement dans l’une des villes étudiantes comme Toulouse, Bordeaux ou Lille représente un investissement sûr et rentable sur le long terme.

Mathieu Bleuet
Par Mathieu BLEUET Modifié le 07/02/22 à 15:20
Immobilier Ces Villes Etudiantes Ou Il Faut Investir

Toulouse : une ville étudiante phare pour un investissement immobilier

La « ville rose » est prisée pour sa situation géographique et pour son dynamisme qui ne cesse de croître. Le fief de la société Airbus abrite en effet des universités réputées. À cela s'ajoute une grande palette d'activités culturelles et de loisirs appréciés des jeunes. La ville compte ainsi environ 130 000 étudiants chaque année.

Parmi les universités qui attirent le plus les étudiants à Toulouse, on peut citer l'Université Toulouse 3. Pourquoi ? C'est l'université qui assure le plus haut taux d'embauche après les études !

Des zones étudiantes toulousaines bien placées et peu onéreuses

Si vous souhaitez investir dans un logement étudiant, Toulouse est également bien placée en raison de l'emplacement des pôles et résidences étudiantes : en ville ou en périphérie sud. Dans la mesure où les logements sont situés non loin des universités, les étudiants dépensent moins en frais de transport. Quand on connait les petits moyens d'un étudiant, c'est un argument qui a son importance.

Si Toulouse est si prisée par les jeunes, c'est certes pour la qualité de l'enseignement qu'on y trouve et son dynamisme, mais également pour les tarifs abordables des logements. Un étudiant aura en effet bien plus de mal à se loger sur Paris, dont les prix de l'immobilier sont très élevés. À Toulouse, il faut compter entre 14 et 15 € le mètre carré pour la location d'un appartement étudiant.

De votre côté, vous êtes certain d'investir dans un bien immobilier plus accessible que dans d'autres grandes villes de France, et qui sera rapidement rentabilisé. La demande est en effet très forte pour les logements étudiants, et vous avez l'assurance de ne jamais subir de longue vacance de votre bien. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les programmes immobiliers neufs à Toulouse, vous constaterez qu'ils sont bien placés et constitueront un investissement rentable.

Quel type de logement pour des étudiants ?

Les étudiants peuvent trouver sur Toulouse, comme dans toute grande ville, des logements divers et variés :

  • des T1 pour ceux qui souhaitent vivre seuls et au calme leur vie étudiante,
  • des T2 pour ceux qui veulent vivre un peu plus à l'aise et bénéficier de l'intimité d'une chambre,
  • des appartements plus grands pour faire de la colocation avec d'autres étudiants et partager ainsi les frais de logement.

Ainsi, quel que soit votre budget, vous êtes certain de pouvoir acheter un bien immobilier à un prix abordable, qui vous assurera une bonne rentabilité locative. Privilégiez de préférence les biens neufs, qui vous éviteront des frais d'entretien dans un avenir proche, ce qui nuirait à cette rentabilité.

Toulouse, investissement immobilier étudiant

Les programmes immobiliers neufs à Lille

Lille figure assurément parmi les villes françaises qui comptent le plus d'étudiants. Le 3e pôle étudiant de France est situé à égale distance de Paris, de Londres et de Bruxelles. Lille est surtout réputée pour son dynamisme économique. En effet, la ville a su se redresser rapidement après la crise économique dans les années 60.

De nombreux emplois ont alors été créés dans le secteur tertiaire, et l'implantation de grands groupes commerciaux a contribué à cet essor. Ces nombreux contextes font de Lille une ville où il peut être intéressant d'investir. Cette métropole étudiante représente également un véritable eldorado pour les jeunes actifs qui veulent se construire une carrière. Ils sont en effet particulièrement sensibles à la vie culturelle de Lille. Ajoutez-y un cadre de vie des plus agréables, composé de grands parcs et d'espaces verts. Lille offre par ailleurs un nombre impressionnant de formations adressées aux jeunes : la ville compte 3 campus universitaires, ainsi que de grandes écoles renommées.

Parmi les quartiers les plus prisés par les étudiants, on ne peut passer à côté du quartier Vauban, non loin de l'université catholique. C'est un quartier calme, pourvu d'espaces verts et bien desservi par les transports en commun. Le quartier République Beaux-Arts est également intéressant en vue d'un investissement immobilier. Les étudiants y sont nombreux, bien que les loyers y soient un peu plus onéreux qu'à Vauban. Enfin, le quartier Gambetta-Solferino est lui aussi accessible en termes de prix pour les étudiants, et en attire donc beaucoup.

Montpellier, une ville étudiante qui attire encore et toujours

Cette ville localisée à seulement quelques kilomètres de la Méditerranée bénéficie des retombées de l'aménagement du territoire. Les infrastructures universitaires ne manquent pas et Montpellier abrite l'un des meilleurs Centres Hospitaliers Universitaires de l'Hexagone.

C'est donc sans aucun mal que l'on comprend l'engouement de cette ville par la population étudiante. Même si l'achat immobilier vous coûtera plus cher qu'à Toulouse par exemple, cette ville peut elle aussi représenter un lieu intéressant pour un investissement. N'oubliez pas que même si le prix du bien immobilier peut vous sembler élevé, vous pouvez souscrire un prêt pour vous aider à le financer.

Investissement locatif : que faut-il retenir des dispositifs fiscaux ?

Pour réussir un investissement locatif, il s'avère pertinent de s'intéresser aux différents dispositifs fiscaux.

Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP)

La location meublée est favorable aux investisseurs immobiliers. Ces derniers peuvent en effet compter sur des investissements locatifs nets d'impôts durant plusieurs années. Le régime fiscal réel simplifié vise à amortir la valeur des travaux de rénovation, ainsi que du bien. Les frais d'acquisition, les honoraires de l'agence immobilière ou encore les intérêts d'emprunt sont eux aussi réduits avec ce type d'investissement immobilier.

La loi Pinel

Ce dispositif axé sur la réduction d'impôts permet de bénéficier d'une déduction allant jusqu'à 21 % du prix d'achat du bien. Toutefois, il faudra le mettre en location durant 12 ans au maximum. C'est toutefois une option très intéressante pour quiconque souhaite effectuer un investissement locatif rentable.

Le dispositif Censi Bouvard

Il s'agit d'un dispositif intéressant, surtout pour les investisseurs LMNP dans les résidences de services. La réduction d'impôt dans le cadre d'un investissement locatif permet de bénéficier d'une déduction fiscale équivalente à 11 % du prix de revient. Quant à la récupération de la TVA, elle est réalisée sur 20 ans. Il faudra néanmoins tenir compte d'un plafond de 300 000 euros et d'une remise étalée sur 9 ans reconductibles.

Mathieu Bleuet
Mathieu BLEUET

Diplômé d'un Master Science Economie et Sociale à l'Université de Toulouse, je me suis souvent demandé à quoi correspond un paiement CB débité de mon compte. Malgré de multiples recherches sur le net, je ne trouvais pas forcément une réponse claire et adéquate à mes attentes. C'est pourquoi j'ai crée le site probleme-paiement.fr : Aider d'autres lecteurs à comprendre les débits cartes sur leurs comptes courant mais aussi donner des conseils et astuces pour mieux gérer ses finances.

279

Aucun commentaire à «Immobilier : ces villes étudiantes où il faut investir»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés