Vous avez décidé de devenir propriétaire et de vous lancer dans un achat immobilier ? Acheter un appartement ou une maison est un investissement important dans une vie donc avant de signer l’acte d’achat ou la promesse de vente, voici 11 points clés à vérifier avant d’acheter votre bien immobilier.

Savoir estimer le prix du bien immobilier

Que vous achetez un bien pour une utilisation personnelle (résidence principale ou secondaire) ou que vous souhaitez réaliser un investissement locatif, il est important de bien connaître le prix au mètre carré d’un logement ou d’un terrain.

Pour ce faire, vous avez plusieurs outils à votre disposition pour évaluer le prix du bien immobilier :

  • Consulter les petites annonces des particuliers et des professionnels
  • Surveiller régulièrement l’arrivée de nouvelles offres sur le marché en activant les notifications des sites immobiliers
  • Observer sur internet ou dans la presse les biens qui se vendent et ceux qui ne se vendent pas
  • Consulter les applications mobiles qui permettent de geolocaliser (dans une rue ou dans un quartier) les biens à vendre en fonction des caractéristiques que vous recherchez
  • Parcourir la base de données de l’administration fiscale « Patrim ». Cette plateforme recense toutes les transactions enregistrées en France selon les critères que vous demandez (région, ville, surface habitable etc .)

L’état général du logement

Lorsque vous visitez pour la première fois une maison, vous pouvez être séduit immédiatement par l’aspect général du logement. Vous avez donc un coup de cœur pour une maison ou un appartement.

Un conseil : Avant de vous précipiter pour signer la promesse de vente, demandez à visiter plusieurs fois le logement en compagnie de proches (amis et famille) mais aussi à différentes heures de la journée. Pourquoi ? Car si vous visitez le logement uniquement le soir, vous ne pourrez pas apprécier les promesses de luminosité annoncées par l’agent immobilier. De plus, si vous visitez l’habitation uniquement la journée, peut être n’entendrez vous pas d’éventuelles nuisances sonores ?

De plus, demandez à consulter le diagnostique de performance énergétique (DPE) avant d’acheter le logement. En effet, si la maison ou l’appartement a une mauvaise isolation thermique, vous risquez d’être obligé d’effectuer des travaux qui pourraient vous coûter cher.

La qualité de l’emplacement

Les qualités visibles d’un bien immobilier (surface, nombre de pièces, piscine, luminosité etc.) ne sont pas les seuls critères à prendre en compte dans l’achat d’une maison. En effet, il faut aussi examiner l’environnement :

  • Les nuisances sonores : votre appartement (ou maison) est-il situé près d’une route, d’un aéroport, d’une discothèque ?
  • Les nuisances olfactives : Votre bien immobilier se situe t-il près d’une déchetterie, un fast food ?
  • Les évolutions possibles du quartier à l’avenir : création de logements, de bureaux, de commerces ?
  • Les risques climatiques : Votre logements se situe t-il dans une zone inondable ou sismique ?

L’état général du bâtiment

Il n’y a aucune obligation ni pour l’acheteur, ni pour l’agent immobilier de vous fournir un diagnostic immobilier portant sur l’état général du bâti d’une maison ou d’un immeuble d’habitation. C’est pour cette raison qu’avant de signer l’acte d’achat, vous devez être vigilant à :

  • Un mauvais état général du logement
  • Fissures dans les murs
  • Traces de fuite d’eau
  • Tâches d’humidité

Un conseil : Si vous voulez acheter un appartement, visitez le sous-sol où se situent les caves et les parkings. Cela vous permettra de vous faire une idée sur l’état général des fondations. Si vous souhaitez acquérir une maison, examinez les combles. Ceci vous permettra de vous faire une idée sur l’état général de la charpente et voir s’il y a des fuites d’eau ou non.

La dépense énergétique

Même si un diagnostic de performance énergétique doit obligatoirement figurer dès la parution de l’annonce immobilière, renseignez vous auprès de l’agent immobilier sur les frais de chauffage, l’ancienneté et l’état de la chaudière.

En effet, de nombreux propriétaires, une fois le premier hiver passé, déclare devoir faire des travaux de rénovation énergétique non prévu. Ces montant peuvent être conséquents.

La sécurité du logement

Deux points importants sont souvent ausculté lors des visites :

  1. Le gaz et l’electricité
  2. Le réseau d’assainissement

Pourtant, avant d’acheter votre nouvelle maison, il est important de vérifier leur état : Faut-il les mettre aux normes ? Combien cela va coûter ? Autant d’interrogations qu’il est important de soulever avant de procéder à l’achat.

Combien coûte les travaux d’embellissement

Vous avez décidé de remettre votre nouvelle habitation à votre goût ? Vous prévoyez de repeindre les murs, poser un nouveau parquet ? Un conseil : Demandez à un artisan de vous établir un devis afin de chiffrer le coût des travaux.

L’existence de servitudes

Malheureusement, une fois l’acte d’achat signé chez le notaire, vous pouvez découvrir la présence d’une canalisation enterrée appartenant au voisin ou encore l’existence d’un portail donnant sur la parcelle d’à côté …

Pour palier à ces désagréments, nous vous conseillons, avant l’achat du bien immobilier, de parcourir le terrain pour examiner d’eventuelles traces de passage ou d’un chemin.

Cependant, pas de panique, c’est au notaire de se renseigner avant le jour de l’achat auprès des services du cadastre et de la publicité foncière de la mairie.

Les vices juridiques et administratifs

Si l’ancien proporiétaire du bien a réalisé d’importants travaux, comme par exemple une extension de la maison, il faut s’assurer que toutes les autorisations légales ont bien été signées. Et surtout, que ces changement figurenet vbien dans les plan, le cadastre ou les millièmes de co-propriété.

Un conseil : Récupérez tous les documents justifiant ces interventions, après la remise des clés. En cas de conflit, ces justificatifs vous permetteront d’obtenir réparation et indemnisations.

Le montant des impôts locaux

Lors d’une des visites que vous effectuerez, demandez au vendeur combien paye t-il de taxe foncière et taxe d’habitation ? Ceci peut paraître anodin mais le paiement des impôts locaux est une charge supplémentaire dans votre budget. Il est donc important de connaître les montants.

Le choix de votre banque

Bien que les banques redoublent d’efforts pour séduire plus de clients et proposent des taux toujours plus compétitifs les uns que les autres, avant de choisir votre banque, voici quelques conseils :

  1. Faîtes un comparatif des différentes propositions bancaires (taux proposés, capital emprunté, durée)
  2. Comparez les frais bancaires entre banques
  3. La relation entre vous et votre banquier
  4. La proximité des services
  5. Le coût des services bancaires (CB, ouverture de compte, rémunération de l’épargne, assurances etc.)

 

 

 

 

 

 

Que faut-il vérifier avant d’acheter son logement ?
5 (100%) 1 vote

Vous aimeriez également


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.