Les types d’indicateurs Forex et comment gérer les différentes données

Le marché des changes (Forex) reste à part. Grâce à ses traders gagnants présentant de fortes rentabilités, le FX demeure un must pour qui souhaite investir sur les devises et trader de manière efficace. Mais quels sont les principaux indicateurs Forex ? Comment gérer les différentes données de façon pertinente ? Réponses sans plus attendre.

Le Forex ou marché des changes s’érige pour beaucoup de traders ou d’investisseurs comme la condition sine qua non d’une efficacité dans le domaine du trading.

Plus technique que la bourse ou la spéculation sur le prix des matières premières, le Forex repose avant tout sur l’analyse technique jointe au calendrier économique.

Divers modèles mathématiques et conjoncturels qui visent à rationaliser la prise de position sur telle ou telle paire de devises, en vue d’effectuer des mouvements systématiquement – ou du moins le plus régulièrement possible – rentables.

De nombreux indicateurs permettent ainsi aux traders de prendre position sur les valeurs et sur les cours des paires de devises.

Néanmoins il n’est pas toujours facile de faire le tri, de déterminer la pertinence des données prodiguées par tel ou tel indicateur.

Il reste donc important de se focaliser en premier lieu – surtout pour le débutant – sur les indicateurs prioritaires qui serviront à rendre une analyse pertinente et corréler de façon efficace résultats et ouverture/fermeture de position à un moment donné.

Zoom sur deux différents indicateurs essentiels à connaître pour s’attaquer au marché des changes.

Nina Masson Robin
Par Nina MASSON-ROBIN Modifié le 13/06/21 à 14:26
types indicateurs forex

Moyenne Mobile Simple 

Comme son nom l'indique, la Moyenne Mobile Simple demeure facile d'accès.

Si elle ne s'érige pas comme l'indicateur le plus pertinent ou le plus avancé, il n'en reste pas moins qu'elle permet de fournir de premiers inputs édifiants afin de commencer à comprendre la mouvance du marché.

Permettant de comparer deux moyennes à intervalle de temps précis, la MMS fournit un rendu visuel rapide et simple à comprendre, en vue de dessiner une première tendance graphique. Bien donc, mais en retrait par rapport à d'autres indicateurs.

Calendrier économique

Différent de l'analyse technique mais corrélé directement au Forex, le calendrier économique reste un indicateur plus que pertinent en vue d'établir des futures tendances.

En observant de façon macroéconomique la conjoncture à l'aide de données clés comme le PIB, le taux de chômage ou encore les plans de relance, le trader parviendra à anticiper l'avancée positive ou négative de tel ou tel cours.

Dans cette logique il est important de comprendre mais aussi d'identifier le rapport des différentes données économiques ainsi que leur impact sur les devises ou paires de devises. 

En somme et de façon simple, le calendrier économique permettra ici d'anticiper de façon intuitive un cours particulier.

Concernant cet aspect on retrouvera deux valeurs prépondérantes : 

  • Les indicateurs avancés : qui permettent d'anticiper les tendances à terme ou futures et qui s'attaquent à un moment futur (Vente au détail ou Retail Sales par exemple)
  • Les indicateurs retardés : qui permettent de faire un état des lieux de l'économie et qui s'attaquent à un moment passé (taux de chômage par exemple)

Ainsi on saura prédire et affiner un état de marché via le PIB, le PMI (Purchasing Manager's Inderx) ou d'autres indicateurs de premier plan liés au calendrier économique.

Une façon simple de faire un état des lieux présent, et passé du marché pour établir des positions à long terme.

Comment mettre en perspective ces données ?

De façon simple : en les comparant.

En effet il sera important pour le trader Forex de ne pas tenir compte que d'un indicateur mais de le plonger dans un tout.

Ici on aura la dichotomie classique entre la macroéconomie et la microéconomie.

Il conviendra donc de savoir prioriser certains indicateurs plutôt que d'autres. De mettre en perspective la pertinence d'un indicateur à terme pour tirer une meilleure partie des données.

Le calendrier économique permettra par exemple de prendre en temps réel l'information sur le PIB ou les chiffres de l'emploi, chose qui donnera quelques minutes d'avance à celui qui s'intéresse à ces chiffres pour anticiper des positions et gagner plus que ses confrères.

Bien sûr il analysera aussi et surtout la capacité de l'information à produire de façon intrinsèque de la volatilité sur les marchés, afin d'en tirer profit au maximum.

En somme le trader pour tirer parti des données doit disposer d'une bonne compréhension du Forex, mais aussi de l'impact des différents indicateurs.

Une façon simple pour lui, d'augmenter son bénéficie et sa rentabilité.

Nina Masson Robin
Nina MASSON-ROBIN

Longtemps exilée aux USA et diplômée d'un Master Finance à Paris, Nina a souhaité intégré notre équipe pour partager ses conseils et ses astuces sur la gestion d'un compte bancaire et la souscription d'un emprunt immobilier ou consommation.

196

Aucun commentaire à «Les types d’indicateurs Forex et comment gérer les différentes données»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés