Comment faire face à une urgence financière ?

faire face à une urgence financière

Une urgence financière, un problème dans vos finances et c’est la catastrophe…Voici des conseils pour remonter la pente et faire face à une urgence financière sans que vous soyez pris au dépourvu et que la situation devienne insurmontable.

Gardez votre calme et évaluez votre situation financière sereinement

Rien ne sert de stresser ou de paniquer. Posez vous et évaluez vos finances. Qu’est ce qui a bien pu vous mettre dans cette situation ? Quels sont les postes de dépenses ou vous pouvez réduire le coût ? Autant de questions qui sont indispensables à penser en ces temps de crise.. Voici une liste de tâches à accomplir pour analysez sainement vos comptes.

  1. Rendez vous dans votre espace client bancaire et faîtes la liste de vos dernières dépenses superflus
  2. Faîtes vos comptes en déterminant le solde réel de votre compte bancaire à la fin du mois
  3. Prenez rendez vous avec votre banquier pour lui expliquer sereinement la situation et le rassurer
  4. Déterminez les postes auxquelles vous pouvez réaliser rapidement des économies
  5. Faîtes appel à votre entourage pour vous aider financièrement s’ils le peuvent

Ou pouvez vous faire des économies rapidement ?

Y a t-il des postes de dépenses ou vous pouvez vous restreindre ? Hormis, le paiement de votre loyer, le remboursement des prêts ou les dépenses alimentaires, il y a peut être dans votre budget, des dépenses superflus ?

Quels sont les dépenses incontournables dans un budget ?

  1. Remboursement des échéances de prêt immobilier
  2. Honorer ses lignes de prêts à la consommation
  3. Les courses alimentaires
  4. Paiement des factures Edf, Gdf et Eau
  5. Payer les assurances habitation, auto et mutuelle
  6. Gazoil

Sur quels postes de dépenses pouvez vous économiser ?

  1. Les factures téléphoniques
  2. L’abonnement au câble TV
  3. Les sorties culturelles
  4. Le tabac
  5. L’épargne que vous mettiez de côté mensuellement

A Lire : 30 jours pour économiser facilement !

Renégociez vos échéances de prêt auprès de votre banquier

Il est important de ne pas attendre que la situation financière s’empire pour contacter votre banquier. Mieux vaut, dès les premières alertes, rencontrer votre conseiller bancaire afin de trouvez une solution durable dans le temps. La renégociation de vos mensualités de crédit que soit vos prêts à la consommation ou vos prêts immobiliers est une réponse adéquate à une situation d’urgence financière.

Pourquoi le rachat de crédit permet d’améliorer la situation de son compte bancaire ?

  1. Au lieu d’avoir plusieurs échéances de prêt prélevés à différentes dates dans le mois, vous n’avez plus qu’une seule mensualité d’emprunt.
  2. Vu la restructuration du crédit, la mensualité du prêt sera revu à la baisse afin de vous permettre de dégager une capacité de financement suffisante
  3. Même si la durée du prêt augmente, votre taux d’endettement diminue puisque la mensualité est moindre.

Évitez les crédits à la consommation pour vous sortir d’une situation financière difficile

Aujourd’hui, les organismes financiers se sont multipliés nous proposant sans cesse des crédits à la consommation à des taux très intéressants.

Les prêts consommation sont devenus courants pour faire face à une situation financière compliquée et pourtant cela n’est pas conseillé…

Pourquoi mieux vaut trouver une autre solution avant de s’engager dans un crédit personnel ?

  1. Un crédit vous engage et ne fera qu’alourdir votre taux d’endettement
  2. Une mensualité de crédit supplémentaire aggravera la gestion de votre budget
  3. Le coût du prêt, suivant le taux proposé, sera plus ou moins conséquent. Ceci vous coûtera cher

« Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. »

Demandez une aide financière à vos amis ou à votre famille

Il est toujours difficile de demander de l’aide autour de soi quand vos finances vous imposent de le faire. En revanche, il est toujours bénéfique de recevoir un soutien financier extérieur car cela est à 0% et vous ne payez donc pas d’intérêt sur l’aide apportée.

Un crédit n’est pas souhaitée et envisageable lorsque vos finances sont au plus mal car vous cumulez une mensualité supplémentaire et vous payez des intérêts en plus.

Assurez vous que lorsque vous demandez de l’aide autour de vous, proposez à la personne un échéancier de remboursement afin que celle ci soit rassuré et accepte de vous aider. Remboursez l’argent prêté à vos proches le plus rapidement possible car si malheureusement la situation devait se reproduire, celle ci aurait confiance en vous et serait plus favorable à vous prêter de nouveau.

Si au contraire, vous ne respectez pas les engagements pris envers cette personne, celle ci en parlerait autour d’elle et personne n’accepterait de vous prêter à nouveau.

Demandez de l’aide à une assistante sociale

Les services sociaux sont aussi là pour vous aider ponctuellement. Ils vous renseignent sur vos droits aux allocations chômage en cas de perte d’emploi ou sur les indemnités auxquels vous pouvez prétendre si vous êtes victime d’un accident du travail.

Ils apportent également des aides ponctuelles dans votre recherche d’emploi ou d’autres aides en fonction de la situation auxquels vous êtes.

Avant de penser à souscrire un prêt personnel ou demandez de l’aide auprès de vos proches, prenez rendez vous auprès d’une assistante sociale proche de chez vous. Elle vous conseillera au mieux pour sortir d’une situation financière exécrable. Un plan de remboursement de vos dettes vous sera sûrement proposé.

Préparez un fond d’urgence en cas d’événement imprévu

Il est peut être un peu tôt aujourd’hui pour penser à mettre de l’argent de côté en prévision d’un événement imprévu mais à l’avenir, lorsque votre situation financière sera rétablit, pensez à mettre en place un plan d’épargne.

Déterminez quel montant vous pouvez pouvez épargner par mois et diversifiez votre épargne :

Epargne sur le court terme : Argent disponible de suite mais avec un faible taux de rendement (livret A, Livret de Développement Durable, Livret Jeune, Livret d’Epargne Populaire).

Epargne à moyen terme : Le taux d’intérêt de ces placements est plus important les livrets réglementés mais les fonds ne sont pas disponibles de suite.

Epargne à long terme : Fiscalement, ce placement est intéressant mais les fonds sont bloqués pendant un temps relativement long.



1 Comment on Comment faire face à une urgence financière ?

  1. MARYSE LOUET // 29 octobre 2016 á 10:51 // Répondre

    Je n’arrive plus a faire un virement occasionnel de mon livret A à mon compte CCP (de la meme banque) jusqu’a ce jour tout se passait bien et aujourd’hui rien a faire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*