La hausse des taux immobiliers continue

La hausse des taux de prêts immobiliers se poursuit en ce mois de juin 2022. Une situation qui pèse à la fois sur les organismes bancaires dont les marges sont réduites mais également sur de très nombreux emprunteurs qui voient leurs opportunités de financement se réduire.

Quelle est l’évolution des taux immobiliers de ce mois de juin 2022 ? Comment expliquer une telle situation et quelles en sont les conséquences ? Découvrez-le dans cet article !

Mathieu Bleuet
Par Mathieu BLEUET Modifié le 02/12/22 à 14:01
Hausse Taux Immobilier

Quelle évolution pour les taux immobiliers de juin 2022 ?

Les dernières statistiques ont été publiées : le taux d'intérêt moyen pour un crédit immobilier contracté en mai 2022 s'élève à 1,38%. Suite à une augmentation des taux relativement modérée de 4 pdb (points de base) durant les deux premiers mois de 2022, nous assistons donc aujourd’hui à une progression nettement plus rapide avec + 28 pdb en seulement 3 mois.

Dans un contexte international de tensions financières qui a depuis été renforcé par le déclenchement de la guerre en Ukraine, la hausse du taux immobilier moyen reste toutefois bien inférieure à celle de l’OAT à 10 ans (+ 146 pdb) ou de l’inflation (+ 139 pdb) depuis décembre 2021.

La raison ? Face une demande fortement fragilisée par la perte de pouvoir d’achat, l’augmentation des prix de l’immobilier ainsi que la guerre en Ukraine, les organismes bancaires ont limité l’augmentation des taux des crédits. Fort heureusement, les conditions de refinancement que proposent la BCE (Banque Centrale Européenne) ainsi que l’abondance des ressources d'épargne bon marché ont facilité la mise en place d’une telle stratégie.

Taux moyenSur 15 ansSur 20 ansSur 25 ans
Mai 20191,28 %1,02 %1,20 %1,42 %
Décembre 20191,11 %0,88 %1,05 %1,31 %
Mai 20201,25 %1,07 %1,26 %1,51 %
Décembre 20201,17 %0,97 %1,10 %1,35 %
Mai 20211,06 %0,85 %0,98 %1,18 %
Décembre 20211,060,860,99 %1,13 %
Mai 20221,38 %1,24 %1,37 %1,49 %

Depuis le mois de décembre 2021, les taux de crédits immobiliers ont ainsi tous augmenté d’au moins 36 pdb. Et ce, quelle que soit leur durée au moment de leur souscription. En outre, l’ensemble des catégories d’emprunteur a été concerné, bien que la hausse ait été un petit peu moins rapide pour les plus modestes emprunteurs.

À noter :
Tous les emprunteurs bénéficient désormais de prêts immobiliers à des taux largement inférieurs à l’inflation. Un phénomène qui n’avait pas été constaté depuis la fin des années 1950 !

Allongement des durées des crédits immobiliers face à l’augmentation des prix

La durée moyenne des crédits immobiliers a été établie à 240 mois au mois de mai 2022. L’allongement de ces durées a en effet permis d'atténuer les conséquences de l’augmentation des prix de l’immobilier et de la hausse des taux d’apport personnel réclamés par les organismes bancaires. Les taux d’effort des nouveaux emprunteurs peuvent ainsi être conservés sous le seuil de 35% exigé par les autorités de contrôle des établissements bancaires.

Pour les crédits dédiés à l’achat d’une résidence principale en mai, pas moins de 65,3% ont ainsi été contractés sur des durées de plus de 20 ans à 25 ans. Un niveau encore jamais constaté auparavant, et ce pourcentage augmente toujours !

10 ans et moins+ de 10 à 15 ans+ de 15 à 20 ans+ de 20 à 25 ans+ de 25 ansTotal
20214,5 %11,7 %27,2 %56,1 %0,4 %100 %
Mai 20223,8 %9,7 %21,1 %65,3 %0,1 %100 %

Dégradation du marché de prêt immobilier

Le nombre de crédits immobiliers accordés s’est fortement affaibli dès le début de cette année 2022. La demande des emprunteurs réagissant à la dégradation de leur pouvoir d’achat ainsi qu'à des conditions de prêts qui ne s'améliorent plus dans le contexte des recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF).

En outre, la guerre en Ukraine a aggravé les pressions inflationnistes de même que leur impact sur les taux immobiliers alors que le moral des ménages français fléchissait déjà nettement. Un choc supplémentaire quant à la demande de prêts qui a transformé ce qui ne ressemblait alors qu'à un simple ralentissement en une véritable dégradation du marché.

Activité du marché des prêts (hors rachats de crédits)Montant de production des prêtsNombre de crédits bancaires octroyés
De mars à mai 2022
/
De mars à mai 2021
- 14,4 %- 14,1 %
De juin 2021 à mai 2022
/
De juin 2020 à mai 2021
- 3,7 %- 6,1 %

Coût relatif moyen : une transformation en faveur des ménages les plus aisés

Depuis le mois de mars, la transformation des emprunteurs est également plus que jamais marquée. En effet, pour de nombreux ménages, l'accès au prêt est devenu bien plus compliqué face aux exigences du HCSF et au contexte inflationniste.

Bon à savoir :
Pour rappel, le coût relatif moyen est le coût total d’achat (prix d’achat + frais de notaire + frais d’agence) dépensé par un ménage. Il est exprimé en années de revenus dudit ménage.

Un renforcement de la part des ménages les mieux pourvus en apport personnel a ainsi été constaté : les revenus des emprunteurs sont en augmentation rapide avec + 4,3% depuis le début de l'année 2022 contre +1,7% au cours de l'année 2021.

De plus, ces emprunteurs réalisent des projets bien plus ambitieux et le coût des opérations effectuées progresse dès lors nettement : +8,4% depuis l'année 2022 contre +4,6% en 2021.

Dans ces conditions, le coût relatif moyen en mai 2022 est établi à 4,8 années de revenus.

Indicateur de solvabilité des emprunteurs

En parallèle à tout cela, le niveau de l’apport personnel à fournir s'accroît lui aussi toujours : + 13,8% depuis le début de l'année 2022 après une hausse de +12,8% au cours de l'année 2021. Cette évolution illustre bien la transformation actuelle conséquente du marché des prêts et risque grandement d’en fragiliser toute la dynamique.

Le prêt immobilier en ligne : la meilleure façon de réaliser des économies

Procéder à la simulation en ligne de votre crédit immobilier est une étape primordiale en vue de vous permettre de réaliser des économies non négligeables sur votre projet.

Vous pourrez ainsi bénéficier d’un aperçu instantané et réaliste du montant de vos mensualités mais aussi de votre capacité d’emprunt ou encore de votre taux d’endettement. Autant de critères essentiels à l'obtention d’un crédit immobilier adapté à votre situation et à vos besoins.

Enfin, un comparateur de prêt immobilier en ligne vous permet de comparer les offres disponibles sur le marché et de profiter ainsi de la solution la plus avantageuse !

Mathieu Bleuet
Mathieu BLEUET

Diplômé d'un Master Science Economie et Sociale à l'Université de Toulouse, je me suis souvent demandé à quoi correspond un paiement CB débité de mon compte.Malgré de multiples recherches sur le net, je ne trouvais pas forcément une réponse claire et adéquate à mes attentes.C'est pourquoi j'ai crée le site probleme-paiement.fr : Aider d'autres lecteurs à comprendre les débits cartes sur leurs comptes courant mais aussi donner des conseils et astuces pour mieux gérer ses finances.

341

Aucun commentaire à «La hausse des taux immobiliers continue»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés