Il n’y a rien de plus désagréable que de se retrouver devant un distributeur de billet ou face à un serveur qui vous tend le terminal de paiement pour régler votre repas et de voir que votre carte bleue n’est tout simplement pas acceptée. Frustration, gêne, et éventuel désagrément de ne pas pouvoir accéder à vos fonds…

Avant de contacter votre banquier pour éclaircir la situation, nous vous expliquons qu’elles peuvent être les éventuelles causes de ce refus, et comment régler le problème si votre carte bancaire vous fait des siennes.

Savoir pourquoi votre carte ne passe plus ?

Avant de chercher à régler la situation, la première étape est de comprendre pourquoi votre carte n’est pas acceptée. Voici les causes les plus courantes d’un blocage de votre CB.

Votre CB a été bloquée par votre banquier

La première raison qui peut expliquer que votre carte ne soit pas autorisée est si vous êtes actuellement à découvert. Dans ce cas, vous ne pourrez plus tirer du liquide ou payer à l’aide de votre carte bleue, puisque votre banquier a parfaitement le droit de la suspendre sans votre autorisation. Dans ce cas, il peut faire opposition à votre CB, mais généralement, vous en serez notifié par courrier ou téléphone avant que votre carte bleue ne soit définitivement plus utilisable.

Vous avez fait une erreur en tapant votre code

Une autre raison assez courante pouvant expliquer le refus de votre carte bancaire est le fait de vous tromper lorsque vous tapez votre code de sécurité. Il est en effet possible que pris de doute, vous ne vous souveniez plus de votre code confidentiel et qu’après un ou deux essais, le terminal de paiement ou distributeurs de billets vous indique que votre carte est bloquée.
Certaines banques proposent de débloquer immédiatement votre carte bleue (après les avoir appelé ou vous être rendu dans votre agence. Ce n’est cependant pas toujours le cas, et si votre carte est bloquée en raison d’un mauvais code, vous n’aurez généralement pas d’autre choix que d’en commander une autre.

Votre carte est endommagée (la puce ou la piste magnétique)

Votre carte peut également être refusée parce qu’elle est endommagée. En effet, si vous n’en prenez pas soin (en la rangeant bien dans un portefeuille, et non pas au fond de votre sac ou dans la poche d’un pantalon, elle risque de se détériorer et finir par ne plus passer.

Si la puce ou la piste magnétique de votre carte est rayée, vous sera là encore contraint d’en recommander une autre, mais dans ce cas, vous pourrez (dans la plupart des cas) conserver le même code confidentiel. Autre bonne nouvelle, le renouvellement d’une carte défectueuse ne s’accompagne généralement pas de frais supplémentaires.

Votre carte n’est plus valide

Une autre raison courante de blocage de votre carte bleue peut être l’arrivée de sa date d’échéance. En effet, votre carte bancaire a une date d’expiration, au-delà de laquelle elle ne sera plus valide et systématiquement refusée.

Vous avez dépassé votre plafond de retrait ou autorisation de découvert

Si aucune des situations précédentes ne s’appliquent à votre cas, il est fort possible que votre carte bancaire ne soit pas autorisée tout simplement parce que vous avez dépassé votre plafond de retrait (en tirant trop de liquide dans la semaine ou le mois écoulé), ou que les fonds sur votre compte en banque ne soient tout simplement pas suffisant pour régler votre achat.

Quelque soit la situation du blocage, nous ne pouvons que vous conseiller de posséder une deuxième carte. Cela peut de plus ne rien vous coûter en utilisant un compte bancaire gratuit par exemple.

Demandez une nouvelle carte à votre banquier

Si votre carte bleue est refusée, sachez que le problème vient presque toujours de votre carte ou d’un problème sur votre compte. Les probabilités pour qu’un distributeur avale votre carte ou qu’un terminal de paiement refuse un paiement en raison d’un bug externe sont pratiquement nulles. Mais si cela arrive, il faudra vous tourner vers l’agence en question (et demander la restitution de votre CB, en présentant votre pièce d’identité).

Si le problème vient de votre carte bleue, ce qui est presque toujours le cas, la première chose à faire sera de contacter votre banquier. Selon les situations, la solution qu’il vous proposera ne sera pas nécessairement la même. En effet, si votre carte est démagnétisée (après un long contact avec un aimant) ou que votre bande est rayée, vous n’aurez pas d’autre choix que d’en commander une nouvelle.

Si votre carte est bloquée en raison d’une opposition générale (si votre carte a été déclarée comme perdue, volée, ou qu’un cas de fraude a été détecté sur votre compte), vous devrez appeler le numéro dédié mis à votre disposition par votre banque, et appuyer votre demande de renouvellement de carte bleue par courrier écrit.

Si votre carte est arrivée à son échéance, et qu’elle n’est donc plus valide, vous ne pourrez plus l’utiliser ni pour payer (en ligne ou en magasin), ni pour tirer de l’argent liquide. Votre banque vous avertira généralement quelques semaines avant la date butoir, afin que vous puissiez la renouveler. Vous devrez dans ce cas aller chercher votre nouvelle carte en agence et effectuer un premier retrait au distributeur afin de l’activer (et avant de payer via un terminal de paiement physique ou virtuel).

Dans tous les cas, remplacer une carte bleue bloquée est assez facile et rapide. Pour éviter de vous retrouver dans une situation délicate, il est préférable de surveiller vos comptes et de connaître vos plafonds et autorisation de débit. Prenez également soin de votre carte bleue et vérifiez régulièrement que sa date de péremption n’est pas proche, afin d’en commander une nouvelle avant qu’elle n’expire.

Que pensez vous de cet article ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.