Comment réduire ses impôts ?

Personne n’est vraiment très enthousiaste à l’idée de payer les impôts.

Ainsi, vous vous êtes sûrement déjà demandé comment faire pour diminuer légalement vos taxes ?

Plusieurs options sont à votre portée pour cela. On vous propose de les découvrir dans la suite de cet article.

Réduction des impôts : l’accompagnement d’un conseiller fiscal

Investir dans le capital d’une PME constitue l’un des moyens les plus efficaces pour diminuer vos taxes.

Que vous investissiez dans votre propre entreprise ou dans celle d’un tiers, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 18 % par an sur les sommes versés.

Celles-ci doivent toutefois se limiter à 50 000 et 100 000 euros annuels respectivement pour les particuliers et les couples.

Pour les investissements supérieurs à ces montants, les excédents sont reportés sur les quatre années qui suivent votre souscription au capital.

Vous pouvez même obtenir une diminution de vos impôts à hauteur de 25 % si vous remplissez certaines conditions.

Cependant, faire un placement dans une société ne s’improvise pas, surtout s’il s’agit d’une PME.

De plus, pour diverses raisons, cette solution n’est pas accessible à tout le monde. Comment faire alors le bon choix pour défiscaliser ?

Il est important de solliciter l’accompagnement d’un conseiller fiscal. Décider de se faire aider par un pro est la meilleure façon d’optimiser votre fiscalité.

Son savoir-faire vous sera notamment utile pour dénicher les solutions innovantes pour bénéficier d’importantes réductions.

Il est entièrement indépendant et pourra donc vous accompagner pleinement sans aucune contrainte.

comment reduire impots

Investir dans un fonds de capital d’investissement

Si vous souhaitez réduire vos dépenses fiscales, achetez des parts de fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) ou de fonds d’investissement de proximité (FIP).

Ici, vous pouvez économiser jusqu’à 2160 euros sur vos impôts si vous êtes un particulier et 4320 euros si vous êtes en couple.

Ces gains ne sont octroyés qu’à condition que vous ne revendiez pas les parts des FCPI ou FIP acquis pendant les 5 années qui suivent votre investissement.

Il est important de souligner que les avantages fiscaux de ces deux fonds de capital d’investissement sont cumulables.

Investir dans l’immobilier défiscalisant

Pour réduire vos dépenses d’impôts sur le revenu, l’acquisition des biens immobiliers défiscalisant est une excellente idée.

Il existe en effet de nombreux dispositifs mis en place par le Gouvernement et qui permettent aux investisseurs de profiter de plusieurs avantages fiscaux.

Ce sont notamment :

  • la loi Pinel (jusqu’à 21 % de réduction d’impôt) ;
  • le dispositif Denormandie (avantages fiscaux allant de 12 à 21 %) ;
  • la loi Bouvard (jusqu’à 11 % de défiscalisation) ;
  • le dispositif Louer abordable (déduction fiscale de 15 à 70 %) ;
  • la loi Malraux (jusqu’à 30 % de défiscalisation)…

Plusieurs conditions doivent être réunies pour prétendre à ces différentes solutions de défiscalisation disponibles en France.

Il existe aussi beaucoup d’autres options qui peuvent vous aider à réduire vos impôts. Effectuer un placement de type assurance-vie en est une.

Vous avez également la possibilité d’alimenter plusieurs produits d’épargne-retraite, notamment le Plan d’Épargne-Retraite Populaire (PERP), le contrat Madelin…

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour payer moins d’impôts.

Si vous souhaitez véritablement réussir la défiscalisation de vos placements financiers et optimiser vos dépenses fiscales, faites appel à un conseiller fiscal.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici