Les caractéristiques du rachat de crédit

Pour une personne qui a dû faire plusieurs emprunts et qui est par conséquent souvent obligée de faire face à des charges mensuelles relativement élevées, le rachat de crédit d’une opération qui consiste à faire racheter tous ces emprunts par un établissement. Il en résulte qu’une fois que l’opération est terminée, elle n’a qu’une seule mensualité à payer et son endettement mensuel devient souvent plus supportable.

La solution est également intéressante pour une personne qui souhaite accroître sa capacité d’emprunt par exemple pour faire un placement locatif en vue d’améliorer sa future retraite. Compte tenu des perspectives des régimes de retraite par répartition, cet avantage spécifique doit être évalué de près. Cependant, on peut aussi profiter du supplément de capacité d’épargne qui résultera du rachat de crédit en souscrivant un PERP qui procura en plus un avantage fiscal.

Par ailleurs, le recours à cette solution est recommandé si une personne constate qu’elle a du mal à rembourser ponctuellement ses crédits et notamment si son endettement mensuel dépasse 33 % de ses revenus. En effet, il est préférable de faire cette opération le plus tôt possible pour éviter toute aggravation de la situation.

Enfin, si les crédits à racheter comportent un prêt immobilier, l’emprunteur peut profiter du niveau actuel des taux qui sont très bas. Toutefois, il faut prévoir un coût supplémentaire si la durée des crédits est allongée.

Les conditions devant être remplies pour un rachat de crédit

L’emprunteur ou le couple d’emprunteurs doit avoir en premier lieu des revenus atteignant moins le triple des mensualités du futur emprunt. Il faut par conséquent commencer par faire une simulation au moyen des calculettes disponibles sur Internet pour vérifier si c’est le cas. En effet, le rachat sera refusé si cette condition n’est pas respectée. Pour calculer la capacité de remboursement, l’établissement de crédit tient compte du loyer si le demandeur est locataire et éventuellement de ses autres dépenses courantes telles qu’une pension alimentaire devant être payée à l’ex-conjoint. Il prend également en compte l’ensemble des revenus du demandeur, à savoir son salaire ainsi que ses éventuels autres revenus.

D’autre part, le rachat de crédit n’est accordé en principe qu’aux personnes qui ne sont pas inscrites dans le fichier des incidents de crédits aux particuliers de la Banque de France et qui ne font pas l’objet d’une interdiction d’émettre des chèques. Si le demandeur est inscrit au FICP, il risque d’avoir beaucoup de mal à obtenir son rachat de crédit. Dans ce cas, il a intérêt à commencer par contacter une association d’aide aux personnes surendettées pour savoir comment son problème pourrait être résolu. Mais l’opération ne pourra être envisagée que s’il possède un bien immobilier sur lequel une hypothèque pourra être inscrite et s’il peut démontrer que ses futurs revenus seront suffisamment stables.

Enfin, si un prêt immobilier est inclus dans les emprunts rachetés, l’organisme de crédit va exiger la souscription d’une assurance décès-incapacité de travail. Il faudra par conséquent remplir un questionnaire de santé et passer une visite médicale si le montant du crédit dépasse un seuil fixé par l’assureur.

Les dettes pouvant être rachetées dans le cadre d’un rachat de crédit

Un rachat de crédit peut en premier lieu inclure tous les types de crédits bancaires, à savoir : les crédits personnels, les crédits ayant financé des travaux ou l’achat d’une voiture, les découverts bancaires, les prêts immobiliers et les crédits renouvelables. Compte tenu du fait que les crédits de ce type sont très onéreux, il est judicieux de les faire racheter pour éviter le surendettement.

Par ailleurs, il est possible d’inclure dans un rachat de crédit une dette n’ayant pas pu être payée à l’échéance prévue par exemple en raison d’une maladie ou d’un divorce.

La préparation d’une demande de rachat de crédit

Une personne qui souhaite faire racheter ses crédits doit commencer par préparer des copies de toutes les pièces suivantes :

— ses trois derniers bulletins de salaire (et éventuellement ceux de son conjoint) ;

— les relevés de tous ses comptes bancaires du dernier trimestre précédant la demande ;

— les tableaux d’amortissement de tous ses emprunts en cours de remboursement ;

— ses trois derniers avis d’impôt sur le revenu ;

— un justificatif de domicile ;

— une copie de l’acte d’achat de son logement s’il en est propriétaire.

Après avoir préparé ces documents, il faut faire un appel d’offres auprès des organismes de crédit ou au moins utiliser le site web comparateurrachatdecredit.com pour bénéficier des conditions les plus avantageuses.

Il peut être judicieux de recourir à un courtier en crédit. En effet, ce professionnel pourra examiner la situation du demandeur et lui présenter les solutions qui semblent les mieux adaptées à son cas. D’autre part, les courtiers obtiennent souvent des conditions plus avantageuses que celles qui sont proposées aux particuliers qui contactent directement les banques.

Le rachat de crédit : tout savoir à son sujet
5 (100%) 4 votes

Vous aimeriez également


Mathieu BLEUET
Mathieu BLEUET

Si vous constatez sur votre relevé bancaire, un paiement incompris, nous vous conseillons de prendre contact directement avec l'entreprise. Problème-paiement.fr est un site indépendant de tout organisme préleveur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.