Comment obtenir un crédit quand on est intérimaire ?

Les intérimaires sont souvent considérés comme des travailleurs « précaires » en raison du caractère variable et peu certain de leur situation professionnelle.

De ce fait, ils peuvent éprouver des difficultés pour obtenir des prêts auprès des banques.

Alors, comment s’y prendre pour obtenir un crédit lorsqu’on est intérimaire ?

Obtenir un crédit en tant qu’intérimaire

Voici ce qu’il faut savoir avant de demander un crédit auprès de sa banque.

Les prêts sont aussi accessibles sans CDI

On pense souvent que les crédits ne sont octroyés qu’aux personnes en CDI, et non aux personnes en CDD ou aux intérimaires. C’est faux.

Pour obtenir un crédit, l’emprunteur doit simplement être en mesure de justifier des revenus réguliers suffisants pour rester en dessous du seuil d’endettement de 33 %.

Et ce, quel que soit son statut professionnel !

Dans ces conditions, une banque peut tout à fait choisir d’accorder un crédit à un intérimaire.

La plupart des crédits à la consommation sont accessibles pour les intérimaires.

Et dans certains cas, les prêts immobiliers le sont aussi.

Attention cependant aux crédits renouvelables ! S’ils sont très souples, ils ne sont pas toujours adaptés au financement d’un projet important : achat de véhicule, travaux…

Les justificatifs à fournir pour emprunter

Les banques qui proposent des crédits aux travailleurs intérimaires demandent un certain nombre de documents et de justificatifs à ces derniers.

Il s’agit donc des documents classiques :

  • les justificatifs d’identité et de domicile ;
  • les justificatifs de revenus ;
  • la facture du bien à acheter …

En plus de ces documents, la banque demande aux intérimaires de lui fournir un historique de plusieurs mois (ou années) de leurs revenus.

Mieux vaut donc pouvoir justifier des revenus réguliers et suffisants.

Par ailleurs, il arrive que ces prêts, jugés à plus haut risque pour la banque, soient légèrement plus chers que les crédits traditionnels.

N’hésitez pas à passer par un courtier afin de trouver la meilleure offre en fonction de votre situation.

Ce professionnel pourra négocier pour vous et soutenir votre dossier auprès des banques.

Intérimaires : sachez convaincre les banques !

Lorsqu’on est intérimaire, il n’est jamais simple d’obtenir un crédit. Or, cela reste possible, même sans la garantie d’un CDI.

Voici quelques conseils pour convaincre la banque de vous prêter de l’argent.

Justifier des revenus réguliers et suffisants

Les banques attendent des emprunteurs qu’ils soient financièrement capables d’honorer leurs dettes, et donc de rembourser leurs crédits.

Un intérimaire capable de justifier des revenus suffisants et réguliers pour rembourser son crédit peut tout à fait prétendre à l’octroi de celui-ci !

Aidez-vous également de votre passé bancaire : absence de découvert, crédits remboursés en intégralité, revenus réguliers, épargne…

Mettez toutes les chances de votre côté.

Être intérimaire peut être un choix

Être intérimaire ne signifie pas systématiquement être dans une situation de précarité. Une personne peut tout à fait choisir ce statut et ainsi, dire « non » au CDI.

En effet, l’intérim possède différents avantages :

  • missions diversifiées,
  • contrats bien payés,
  • acquisition d’une expérience variée,
  • mobilité géographique…

Montrez à la banque que vous ne subissez pas cette situation, mais qu’elle résulte d’un choix logique ou d’une véritable motivation personnelle.

L’intérim n’est donc pas toujours une situation que l’on subit ! Et c’est ce qui peut faire toute la différence auprès de la banque.

Demander l’aide du FASTT

Les travailleurs intérimaires peuvent solliciter le Fond d’Action Sociale du Travail temporaire pour les aider dans les démarches.

L’association apporte alors son aide aux travailleurs temporaires qui cherchent à obtenir un crédit auprès d’une banque.

Le FASTT propose aussi d’autres services et conseils qui peuvent s’avérer très utiles.

Pour le contacter, il faut être en mission d’intérim au moment même de la demande.

De plus, il faut aussi pouvoir justifier de 600 heures de travail au cours des 12 derniers mois.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici