Comment payer ses factures sans argent ?

Personne n’est à l’abri de difficultés dans sa vie quotidienne. Pour autant, il n’est pas possible d’oublier l’EDF, GDF ou ses autres créances.

Pour pouvoir régler ces factures en toute tranquillité, d’autres moyens existent. Même sans argent, il est tout à fait possible d’honorer ses créances.

Payer sa facture d’eau sans argent

Tout d’abord, vous devez savoir que le gouvernement a décidé que même les mauvais payeurs ne verraient pas leur eau coupée.

Par contre, une aide peut être proposée pour régler ce problème d’impayé. Lorsque des difficultés se présentent, il faudra donc en parler pour trouver l’aide nécessaire.

Pour pouvoir y prétendre, le profil professionnel et financier doit correspondre aux critères du tarif social. Une vérification sera donc nécessaire avant de pouvoir en bénéficier.

Certaines collectivités locales mettent également en place des aides spécifiques pour ce type de factures.

La CAF et le FSL peuvent également intervenir lorsque l’eau est comprise dans les charges.

Les solutions sont donc nombreuses pour se sortir de cette situation complexe.

Découvrez nos solutions si vous rencontrez des difficultés financières avec :

Régler sa facture de téléphone fixe sans argent

L’abonnement de téléphone fixe, lorsqu’il est indépendant d’une souscription à une box, peut être réduit de moitié.

Cette possibilité dépend bien entendu des ressources mensuelles. Une aide pour les impayés peut également être proposée pendant un an.

Vous devez vous adresser à votre service client pour savoir comment profiter de ce tarif social téléphonique.

Sachez toutefois que sans argent, les clients peuvent bénéficier de services restreints. De cette façon, vous pouvez recevoir des appels.

Les numéros d’urgence pourront également être composés. Ces éléments sont garantis par le gouvernement pour lutter contre l’exclusion sociale.

Pour pouvoir bénéficier de ces avantages, il faut toutefois être bénéficiaire des minimas sociaux ou de l’allocation adulte handicapé.

Pour en faire la demande, il faudra se mettre en relation avec un travailleur social. Il pourra étudier votre situation et vous indiquer quelles sont vos possibilités.

Découvrez ci-dessous, les solutions en cas de facture impayée chez un opérateur téléphonique :

Payer ses factures d’électricité sans argent

EDF a mis en place le tarif social de première nécessité pour les plus démunis.

Les personnes qui rencontrent des difficultés ponctuelles peuvent également y prétendre.

Chaque année, une aide de 140 euros au maximum peut être octroyée. Elle permet de réduire facilement sa facture en la payant sans argent.

Les bénéficiaires des minimas sociaux y ont droit automatiquement.

Aucune démarche n’est à effectuer pour ceux qui profitent de la CMU car l’Assurance Maladie transmet directement ces informations aux fournisseurs d’énergie.

Pour les autres, une demande devra être faite grâce à un travailleur social. Lorsque les revenus de référence sont bas, il est en effet possible de profiter de ce tarif avantageux.

Le même dispositif existe pour les particuliers qui utilisent le gaz. Pour les bénéficiaires du tarif social, la mise en service est gratuite.

En cas de problèmes, les déplacements pour un dépannage seront facturés à prix réduit. Ces interventions pourront donc être financées sans argent.

Régler ses amendes sans argent

En cas de problèmes financiers, il n’est pas rare que les amendes soient mises de côté. Pourtant, plus vous attendez, plus les pénalités de retard vont augmenter.

Il est donc recommandé de trouver une solution plus rapidement. En prenant les bonnes mesures, il sera facile de les solder sans argent.

Une remise gracieuse peut donc être demandée afin de réduire le montant de cette amende. En effet, la demande peut être totale ou partielle.

Pour pouvoir en bénéficier, il suffit d’en faire la demande par lettre simple ou recommandée.

Pour réussir cette procédure, il faut toutefois respecter les règles. Tout d’abord le contrevenant ne doit pas avoir contesté ses amendes au préalable.

Ensuite, le courrier doit être accompagné de justificatifs prouvant que les difficultés financières sont bien réelles.

Le dossier est ensuite étudié avant de donner une réponse définitive.

Pour connaître la procédure à suivre pour régler une amende sur internet, nous vous conseillons de lire notre article s’y référent.

Négocier avec l’administration fiscale

Lorsqu’aucune mensualisation a été mise en place pour ses impôts, il est complexe de payer sa facture lorsque l’échéance annuelle survient.

Parfois, le montant d’imposition dépasse les ressources disponibles. Pour ne pas se trouver dans une situation complexe, il existe des moyens de réduire la facture.

Il n’est pas possible de se passer de cette obligation en tant que contribuable.

Par contre, des remises gracieuses peuvent être acceptées pour faire baisser le montant de la facture.

Pour faire votre demande, vous écrire un courrier au centre des impôts dont vous dépendez.

Prenez soin de bien expliquer votre situation pour que l’administration fiscale décide si une aide peut vous être octroyée.

Si une remise vous est accordée, vous devrez toutefois payer le restant dû dans les délais.

Dans le cas inverse, les pénalités peuvent d’élever à 10 %.

L’administration fiscale se montre en général assez compréhensive, à condition de pouvoir justifier que vous êtes bien dans une situation difficile.

Payer son loyer sans argent

Payer son loyer est essentiel pour ne pas risquer l’expulsion. Pourtant, quand les finances sont au plus bas, il est difficile de trouver une solution.

Avant d’en arriver à cette extrémité, il est donc préférable de trouver un accord avec le propriétaire.

Dans l’idéal, il est préférable d’en parler et de ne pas laisser la situation s’enliser.

Une diminution ponctuelle de loyer peut ainsi être négociée le temps que la situation s’améliore.

Toutefois, le bailleur est tout à fait en droit de refuser. Dans ce cas de figure, il faudra donc se tourner vers des aides extérieures.

La CAF propose des solutions au travers de l’APL ou de l’ALS. Ces aides sont calculées selon les ressources.

Lorsqu’une garantie LOCA-PASS a été souscrite, il est possible de la solliciter en cas de problème.

Son rôle est en effet de garantir 9 mois de loyer dont elle peut prendre le relais lorsqu’un locataire n’arrive plus à honorer ses loyers.

Si ces solutions ne sont pas suffisantes, une demande au FSL peut être effectuée. Le rôle de cet organisme est d’aider à épurer ses dettes locatives.

Un dossier peut donc être facilement monté avec un travailleur social pour bénéficier de ce coup de pouce.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici