Pourquoi votre prélèvement a t-il été rejeté par la Banque Postale ?

Titulaire d’un compte bancaire à la Banque Postale ou anciennement appelé « compte postale », vous recevez aujourd’hui un courrier de la part de votre conseiller vous informant qu’un prélèvement a été rejeté sur votre compte et que des frais bancaires seront prélevés prochainement.

Pour quelles raisons la Banque Postale a t-elle décidé de rejeter votre prélèvement ?

Quelles sont les conséquences d’un paiement par prélèvement rejeté ? Que devez vous faire pour éviter un rejet de prélèvement à la Poste ? 

Voici les 5 principales raisons expliquant pour un prélèvement est-il rejeté à la Banque Postale.

rejet prélèvement banque postale

Absence de provision sur votre compte ouvert à la Banque Postale

1ère explication au rejet de prélèvement Banque Postale : le manque de provision sur votre compte.

Actuellement, vous n’avez pas les fonds suffisants sur votre compte pour régler la somme que vous devez à l’organisme préleveur.

Ce peut être une facture d’électricité, une facture de gaz, une facture téléphonique ou encore le prélèvement de votre loyer par votre bailleur.

En tout état de cause, aucune somme ne permet aujourd’hui le paiement du prélèvement à la Poste et votre banquier est donc obligé de le rejeter.

Sans aucune action de votre part (virement d’un compte épargne vers votre compte chèque, dépôt d’espèces sur votre compte, dépôt d’un chèque sur votre compte), votre conseiller à la banque postale est obligé de rejeter la demande de prélèvement.

Ainsi, il refuse le paiement lorsque celui-ci vient se présenter sur votre compte et votre agence postale envoie une notification de rejet de prélèvement pour manque de provision à l’organisme.

Sachez qu’un rejet de prélèvement entraîne le paiement de frais bancaires à la Banque Postale qui varie suivant le montant que vous devez.

Si la somme qui devait être prélevé est inférieur à 20€, la Banque Postale prélèvera le montant de votre dette au titre des frais bancaires.

Et à contrario, si le montant de votre dû est supérieur à 20€, la Banque Postale débitera 20€ maximum pour « Frais sur rejet de prélèvement ».

Votre compte à la Banque Postale est clôturé

Deuxième explication à un prélèvement rejeté sur un compte à la Poste : votre compte est fermé.

Lorsqu’un compte est clôturé, il est impossible pour tout organisme de procéder au prélèvement d’une dette sur le compte d’un client.

Une notification est envoyé au créancier l’informant que sa demande de prélèvement a été rejeté sur votre compte car celui-ci est clos.

Ainsi, l’organisme prendra contact avec vous pour vous demander de lui communiquer vos nouvelle coordonnées bancaires.

Vous pouvez lui transmettre le relevé d’identité bancaire de votre compte en banque actuel (et non pas celui de la Banque Postale parce qu’il est clos) et lui demander, si possible quelles sont les conséquences à ce rejet de prélèvement à la Banque Postale.

Logiquement, il n’y a aucune raison pour que la Banque Postale vous débite des frais pour rejet de prélèvement lorsque votre compte est clos puisque par définition, il n’existe plus.

Seulement, pour vous en assurer, nous vous conseillons de contacter la Banque Postale au 36 39 (service 0,15€/min + prix appel) en choisissant « Assistance Banque en Ligne ».

En revanche, posez la question à l’organisme qui devait normalement débité de votre compte : Allez vous être prélevé d’indemnité de retard de paiement ? Au bout de combien de temps vont t-ils prélever sur votre nouveau compte ?

Vous n’avez signé aucun autorisation de prélèvement

Une autorisation de prélèvement non signé est une raison expliquant pourquoi la Banque Postale a refusé le prélèvement sur votre compte.

Pour qu’une entreprise débite votre compte bancaire, vous devez, au préalable, le lui autoriser via une autorisation de prélèvement sur compte bancaire et transmettre le document à votre banque, la Banque Postale.

Sans ce document, votre agence postale peut refuser les débits sur votre compte.

Lorsque vous signez un contrat avec un fournisseur téléphonique ou autres et que vous choisissez comme mode de règlement, le paiement par prélèvement, l’entreprise vous envoie une autorisation de prélèvement à signer et à renvoyer à votre conseiller Banque Postale.

Une fois ce document remis, votre dossier est complet.

Si un organisme prélevait sur votre compte sans autorisation, vous pourriez demander des explications à votre banquier et demander le remboursement immédiat des sommes prélevées.

La Poste et tout autre établissement bancaire ne peut accepter qu’un débit par prélèvement ait lieu sur votre compte courant sans autorisation signée de votre part.

Vous êtes en droit, si le règlement a lieu de demander la restitution de la somme prélevée dans les plus brefs délais.

Vous avez fait opposition sur le prélèvement en vous rendant dans une agence de la Poste

La mise en opposition d’un prélèvement sur votre compte banque postale explique pourquoi aujourd’hui votre paiement est rejeté par votre banquier.

Ce n’est pas parce que vous signez une autorisation de prélèvement qu’un organisme a le droit de débiter votre compte comme bon lui semble.

Non, vous avez le droit de vous y opposer en mettant une opposition sur prélèvement sur une période donnée ou indéfiniment.

Vous restez responsable de vos comptes et vous avez donc la possibilité de refuser un prélèvement si vous jugez la somme exorbitante ou inappropriée.

A l’inverse, vous pouvez également lever l’opposition comme vous le souhaitez.

Seulement, mettre en opposition un prélèvement ne vous dispense pas de régler votre dette. La somme que vous devez est toujours à payer.

En s’apercevant que vous vous êtes opposés à un paiement sur votre compte, l’organisme peut vous restreindre l’accès à leurs services ou vous demandez le règlement d’indemnités de retard de paiements.

Autre solution, l’entreprise peut vous demander le règlement immédiat par virement bancaire ou par carte bancaire.

Votre compte Banque Postale est actuellement bloqué suite à une procédure de recouvrement

Enfin, cinquième et dernière explication justifiant pourquoi votre prélèvement a été rejeté par la Poste : le blocage de votre compte par une procédure de recouvrement en cours.

Appelé Saisie Administrative à Tiers Détenteur (SATD), saisie attribution ou injonction de payer, la procédure de recouvrement permet au créancier de récupérer les sommes qu’un débiteur lui doit.

Ainsi, votre compte Banque Postale est bloqué et aucun prélèvement ne peut donc passer.

Seulement, rassurez vous, des solutions existent pour sortir d’un Avis à Tiers Détenteur ou d’une saisie attribution.

Nous vous conseillons de prendre rapidement contact avec l’huissier qui a demandé le blocage de vos comptes à la Poste (pour une saisie attribution) ou de vous rendre dans votre cendre des finances publiques le plus proche de chez vous (pour une ATD).

La procédure pour régulariser votre dette vous sera ainsi fourni permettant le déblocage de votre compte postale et permettre ainsi à vos prélèvement d’être payé sur votre compte bancaire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici